Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le curieux aller retour Paris - Auckland
  • : Indonésie Philippines Vietnam Cambodge Laos Thaïlande Australie Nouvelle-Zélande Polynésie Etats-Unis
  • Contact

Rédacteur

  • Dedelagodasse
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...

Recherche

Lien vers les photos

Archives

Geo map

Pages

9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 10:00

P1170222

2CV IMG_0832 AndréL’article précédent a éveillé mon intérêt pour l’histoire de la liaison entre la capitale et la pointe de la Bretagne. Il fera sans aucun doute plaisir aux amateurs de chemins de fer. 

La technique des transports fait plus de progrès que la technique de communication à propos du « bout du tunnel » et de la réduction du nombre de chômeurs. Depuis 40 ans, revue des différentes approches sur la stagnation des chiffres ;

Le plus paternaliste. "Le gouvernement fera le nécessaire à temps pour vous protéger du chômage. Il en a la volonté et il en a les moyens." De Valéry Giscard d'Estaing, président de la République, en 1974.

Le plus motivant. "Il faudra de la persévérance et la discipline de tous, mais nous sortirons du tunnel !" De Raymond Barre, Premier ministre, en 1976.

Le plus fataliste. "On a tout essayé." De François Mitterrand, président de la République, en 1993.

Le plus optimiste. "Les signes de redressement se multiplient !" De Jacques Chirac, président de la République, en 2004.

Le plus grave. "Il n'y a pas de fatalité." De Dominique de Villepin, Premier ministre, en 2005.

Le plus récent. "Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi sera forcément mauvais" .Michel Sapin, ministre du Travail, en aôut 2012. Le cap des trois millions de chômeurs ,un seuil symbolique atteint, la dernière fois, il y a 13 ans va être à nouveau dépassé ! La France renoue donc avec ses pires records en matière de chômage de masse.

Après les voeux du Président de la République en 1976, amusant par rapport à l’actualité politico-médiatique de ces 12 derniers mois , je vous invite à mesurer les paliers des progrès techniques qui sont franchis à peu près tous les 50 ans.

 

 

Sources : bzh-explorer.com , wiki-brest.net

 

1865 à 1966 : de la vapeur au début du diesel

Pour commencer, je vous invite avec Raoul Ratagaze, à admirer la sortie du tunnel par la "Bête Humaine".

 

 

Le type "Mountain" désigne les locomotives à vapeur 241, c'est à dire 2 essieux porteurs en bissel, 4 essieux moteurs suivi d'un essieu porteur sur l'arrière. Au début des années 30, la compagnie de l’Etat a besoin de locomotives puissantes pour affronter ses lignes à profil difficile comme l’était celle de Paris-Brest. C’est ainsi qu’elle va adopter des machines de type 241 Est numérotées 241- 001 à 040 puis 241- 041 à 049 pour ses rapides et express sur les lignes bretonnes (Brest) et ses trains transatlantiques sur ses lignes normandes (Le Havre et Cherbourg).

Les 241P peuvent être considérées comme les descendantes de ces 241 type Est et des 241 A du PLM. Construites entre 1948 et 1950, les 35 exemplaires 241 P seront encore pratiquement toutes en service (34 en 1966) en fin des années 60 lors de leur radiation. Prévues pour circuler principalement sur la ligne Paris-Marseille, ces énormes machines ont aussi permis de remorquer des trains passagers en continuation de la traction électrique lorsque la caténaire n' arrivait pas encore à destination. Pour l’Ouest ce fut le cas sur le trajet Le Mans/Brest avant l’électrification totale de la ligne Paris/Brest.

Service des 241P sur la Région Ouest: Suite à l’électrification de la ligne Lyon-Marseille, et après bon nombre d’essais sur ses lignes, la Région Ouest va récupérer les 241P du Sud-Est pour les héberger dans le dépôt du Mans. Ainsi, ce dépôt qui avait subi le départ des 241A ex Etat pour la région Est en 1947, voit revenir en son sein à partir de janvier 1959 les Mountains 241P (N° 27,28,29,30,33 et 35 pour commencer). L’effectif atteindra les 15 machines en 1960. D'abord affectées aux trains de marchandises et de messageries, les 241 vont très vite se voir en tête d'express bretons sur les lignes Le Mans-Rennes-Brest ou Le Mans-Nantes-Quimper.  

A partir de 1966, la diésélisation de ces lignes (BB67000 et IA-IA 68000) va sonner la fin du service des 241P sur l’Ouest qui sera effectif le 28 septembre 1969!

Source : breizh-minitrain.e-monsite.com

 

1965 à1989 : du diesel à l'électrification de la ligne 

Le film suivant n'est pas de Ratagaze...puiqu'il évoque la raison du gazole.

 

 

La fameuse ligne Paris-Brest (et pas le gâteau éponyme) date de 1865. Pour relier les deux villes (622 km), il fallait jusque-là utiliser la diligence ou le cheval.

Revue des progrès techniques sur la ligne Paris-Brest ; 

1840 : 24 à 48 h à cheval ou en diligence

1865 : 16 h 40 en 1er train à vapeur

1908 : 10 h 00

1953 : 7h47

1968 : 5h49 – Electrification jusqu’à Rennes

1989 : 5 h 33

1990 : 3 h 59 TGV - Electrification jusqu'à Brest

Et bientôt 3 h08 lorsque le TGV ira à la vitesse du TGV jusqu'à Rennes...

Le record du monde de vitesse a évolué, et malgré la désindustrialisation, la France a battu les records du monde, à l'exception de l'année 1903 ; 1830 (43 km/h) – 1903 (213 km/h) – 1952 (328 km/h) – 1981 (380 km/h) -2007 (574 km/h).

L’électrification de la ligne a mis presque 50 ans, on peut attendre encore 50 ans que les infrastructures de voies TGV atteignent Brest . On aura alors le choix entre une liaison TGV 100% TGV en 1 heure ou le vol hypersonique en 4 minutes...

 


 

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 10:44

 

hypersonique.libe.comPour faire le lien avec le précédent article, j’ai envie de commencer de parler de l’abeille. C’est assez fun car cela n’a aucun lien avec le titre et donc l’objet principal  de l’article. Mais j’aime bien ce qui est « fun »…Si vous trouvez un journaliste professionnel qui mêle la pâtisserie, la technologie et les abeilles, je vous invite à me le faire connaître immédiatement !

« L’Apis mellifica » - le nom de l’abeille pour ceux qui veulent briller lors d’une soirée sociétale…- vit en société. Une société est un ensemble d’individus de la même espèce, organisés pour survivre en coopération. Les individus qui constituent une société doivent pouvoir communiquer entre eux. La ruche est donc une société organisée, symbole du travail. Elle n’est donc point un simple rassemblement d’individus, comme pourraient apparaître les escargots de Bourgogne de mon ami Gérard, qui, en tant que tels, se comportent comme s’ils vivaient isolés.

Lorsque les insectes sociaux accomplissent une tâche collective, ils coordonnent leurs actes de telle sorte que l’œuvre réalisée est cohérente. C’est parce qu’elles sont capables de communiquer entre elles que les abeilles parviennent à vivre en véritables sociétés organisées.

J’en ai terminé avec mon introduction à s’arracher les cheveux et issue en partie d’une publicité d’un superbe outil de communication vous permettant d’être organisé et donc de réussir, Fivbee.com que je croyais avoir été développé par un copain d’école qui a les mêmes prénom et nom mais pas la même tête !

 

Mais, passons des abeilles au réel sujet de l’article, qui une fois lu et assimilé démontre une cohérence qui n’apparait pas immédiatement lorsque l’on évoque un Paris-Brest et une abeille….

« Marie-Thérèse, j’vous l’jure, c’est la dernière fois que j’évoque des bêtes, fussent-elles intelligentes, dans mon blog de voyage ! ». [ pour ceux qui ne connaissent pas Marie-Thérèse, j’ai mis un lien pour découvrir une très sympathique figure française ].

Marie-Thérèse est dans la confidence et comprend tout à fait que, la petite abeille que je suis, ne peut pas voyager actuellement et tente d’alimenter son blog de voyages avec les moyens du bord…

J'ai déjà évoqué des sujets de mode de voyager futuristes ou innovants; la navette spatiale de Virgin avec peut-être des hôtesses de la Pam Ann , les vols en Zep’lin de Renault , les glissades en toboggan , les sauts d’une montagne ou d’un immeuble ,pour atteindre demain les profondeurs du Poseidon resort hotel .

J'ai lu un Télégramme de Brest qui intéressera mon amie Jane, fan des années sixties et de la pointe finistérienne. Que dit ce Télégramme ?

Que le Paris Brest se fera en 4 minutes demain !    ça décoiffe, la Bretagne de demain!

Je n'ai pas connu le Paris Brest en 12 heures en locomotive à vapeur des années 60, mais j'ai le souvenir de la révolution des années 1975 avec l’arrivée des wagons Corail et le saut technologique de la climatisation qui permettait de survivre aux 6 heures de trajet vers les chaleurs caniculaires de l’été breton.

 

 L’avion va plus vite mais je regrette l’arrêt mythique en gare de Plouaret où une sono de type communiste vietnamienne crachait l’annonce, "ici Plouaret, ici Plouaret, 5 minutes d’arrêt" dans la gare d’un bled qui n'existe pas dans le pays des bleds...

Tout le monde, dans notre monde "occidental dominant et civilisé" , veut aller plus vite, plus loin , en réduisant le temps de travail et en gagnant plus ….On veut aller de bas en haut, de droite à gauche. Le monde évolue rapidement avec parfois ses explosions en vol de droite, da gauche…

 

P1170238On commence la construction d’une gare TGV à Rennes alors que presque demain, en 2050 au plus tard, l'avion hypersonique, économiquement rentable et écologique de type X-51a de la NASA ou de type A2 de l'ASE mettra Brest à 4 minutes de Paris. Plus rapide qu’une traversée de Paris ! De nombreux problèmes seront résolus ; techniques et écologiques, mais peut-être sans atteindre l’objectif de consommer dans 10 ans de 2 litres/ 100 km comme pour les véhicules terrestres. Le principal problème paraît-il est économique puisqu'il faut trouver 150 passagers plutôt qu’une poignée de VIP amateurs de pâtisserie et de Paris Brest pour rentabiliser le vol.

Un autre problème reste à résoudre ; le bruit généré par le "bang" que produit un avion se déplaçant plus vite que le son (6000 km/h est cinq fois supérieure à la vitesse du son et relègue le concorde supersonique au rayon des antiquités du musée de l'air). Les scientifiques envisagent de voler plus haut ou dans des zones moins habitées. En ce qui me concerne, en 2050, je serai sourd et c'est avec plaisir que je rejoindrai par vol hypersonique mon pays natal en moins de temps qu'il n'en faut aujourd'hui pour traverser Paris par le must des lignes de métro, la ligne 14 Météor qui relie les Olympiades à Saint Lazare en 12 minutes!

 


Sources :

Article du Télégramme de Brest : "Vol hypersonique, Paris-Brest en 4 minutes"

Article de Libération "Dans 40 ans Paris- New York en moins d'une heure"

Article de Libération " Les avions du futur"

IMG_1118

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 20:54

 

C'est sur une musique de pingouins que je célèbre cette fin d'année 2011 avec son évènement de l'année; Dedelagodasse va prendre pour la première fois un A...380  ! Meilleur que le triple A dont parle trop abondamment une presse en manque de renouvellement et de nouveautés réjouissantes.

  
L'interview triple A de Dedelagodasse
Pourquoi partir en cette fin d'année ?
A : Vous avez vu ce rapace ? il m'a fait peur, j'ai pris peur et je me suis dit qu'il valait mieux quitter rapidement le pays.
Vous avez peur des rapaces ?
A. : Ceux de la finance oui, après leurs bonus pour vendre des subprimes, on peut craindre de devoir payer un malus ou de se retrouver sur la paille.
Les vrais rapaces, non, voyez la beauté de ce vol, tellement naturel, aérien,léger, ..un vol triple ohohoh qui vous laisse bouche bée !
Un vol aérien, est-ce si extraordinaire que cela ?
A. : Taisez vous Monsieur Elkabach, votre question est extrêmement désagréable...
L'aigle est un symbole historique fort dans l'histoire de l'Europe...
A. : Vous faites allusion à une Allemagne du passé qui vient de finir de payer sa dette de guerre et commence à rembourser une nouvelle dette, comme nous, comme tout le monde. C'est devenu tendance de rembourser une dette et l'Allemagne a une longueur d'avance sur les français, les italiens, les grecs et même les estoniens dont on parle si peu.
Qu'attendez-vous de votre voyage ?
A. :Ramener de l'oseille ou acheter des champs de paille pour sauver l'Europe
C'est donc une démarche citoyenne européenne ?
A. : Tout à fait et même mondiale, Dedelagodasse sauveur du Monde ou presque...je blague. Si je prends l'avion européen, j'ai délibérément choisi une compagnie qui n'est ni américaine, ni chinoise, ni européenne mais arabe, Emirates. Il faut bien encourager le vent de liberté qui a soufflé cette année dans cette partie du globe.

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 23:01

Vous avez peut-être manqué de regarder mon petit article que je concluais avec une petite vidéo bien sympathique sur le mode de conduite asiatique. La version chinoise a rendu vert de rage le Ministre de l'Empire du Soleil Levant, et avant la visite d'Hilary à Pékin, Youtube a déclaré cette vidéo non conforme aux règles d'utilisation.

En me couchant ce soir, j'ai remis le code de la version américaine du film pour que vous puissiez revisionner la poésie asiatique du mode de conduite, juste en cliquant ici.

 

Alors que je rumine sur les questions existentielles du "ou quand comment" je vais voyager demain, je suis tombé sur cette vidéo de rêve....  

 

 

 

Je ne comprends pas qu'on puisse se suicider sur le centre de recherche de Renault à Guyancourt....moi qui résiste depuis plus de 6 mois au désir de voir arriver la voiture que j'ai commandée au mois d'août 2010 !

 

Bon, je l'avoue, j'aurais pu faire plus simple que de commander une japonaise....

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0