Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le curieux aller retour Paris - Auckland
  • : Indonésie Philippines Vietnam Cambodge Laos Thaïlande Australie Nouvelle-Zélande Polynésie Etats-Unis
  • Contact

Rédacteur

  • Dedelagodasse
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...

Recherche

Lien vers les photos

Archives

Geo map

Pages

20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 17:07

 

NYC Trafic internet


Apres 6 mois de dur labeur, 1 jour de semaine beni des Dieux, 1 jour de RTT patronal, 1 semaine de vacances, 1 jour semi-ferie a la sauce Raffarin m'autorisent a faire un petit pelerinage a la Mecque de la finance mondiale, New York.

 

 

http://farm3.static.flickr.com/3543/4609431337_3c88701e1c_m.jpgAvec plus de 40 millions de touristes par an, il ne fait aucun doute que le dollar fait plus rever que le riayl d'Arabie Saoudite. Les chiffres et les faits attestent d'une incroyable domination de cette megapole qui concentre le siege du pouvoir politique interntional (ONU), la plus haute concentration financiere (21000 milliards d'euros....ca vous en bouche un coin non?) et le premier pole d'echange aerien.

 

Ce reve peut se transformer en cauchemar quand des pilotes issus d'Arabie Saoudite tentent maladroitement d'atterrir au coeur de la City ou quand Goldman & Sachs - qui en 1889, n'etaient pas arabes mais allemands...- reussit a faire des benefices en vendant des produits toxiques sur les marches financiers.


 P1170570

 

Aujourd'hui, New York a une chance inesperee, etre bien au nord et bien loin d'autres produits toxiques deverses par les anglais BP.

 

http://farm5.static.flickr.com/4012/4623905351_c83e637cac_m.jpg

Au coeur de la City, l'or ne peut etre noir mais jaune, brillant et dore comme les paillettes d'Hollywood. Seuls les gardiens du temple de Wall Street sont vetus de noir.

 

 

 


P1170556

 

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 14:09
À la frontière au sud à Ha Tien, au bord de la mer, j'ai immédiatement, qui ont pas beaucoup à faire. Sur la page vietnamiens semblent visiblement heureux d'être enfin cachet et de logiciel peuvent utiliser. Cachet d'abord ont été nettoyées et l'intérieur du complexe, le logiciel d'abord testées. C'est la raison pour laquelle l'ensemble un peu plus de temps que nécessaire.

Kambodschaseite sur moi, je suis présumée comme une fête, je mon visa avait en effet déjà. Quel Eintäuschung. Quand j'ai le visa à Hanoi avait demandé, je savais pas encore que je limite les prendre. Après avoir demandé des patrouilleurs, combien j'ai payé car cela aurait pu, j'ai été la véritable cause de sa Disappointing conscient, il ne pourrait pas quelques dollars de plus gagner. Moi, il a tout de même une nouvelle carte routière du Cambodge vend, même pour le chargement de prix, comme je l'ai constaté plus tard, mais seulement après que je l'ai eu runtergehandelt.

Ce qui m'a reçue ici, n'était pas un tapis rouge, mais rouge de la terre.

Le soleil a rayonné dans toute sa splendeur et a la plupart du dernier jour de pluie weggetrocknet.  C'est la fin de la saison des pluies. Cette situation était probablement le meilleur jamais, n'est pas aussi poussiéreux que dans la saison sèche et boueux n'est pas comme dans le milieu de la saison des pluies.
Sont même un sur le Vietnam, les différences conscience. Les gens sont beaucoup plus pauvres et plus sombre, de voir plus indien. Ont disparu en une seule fois tous les de paille, que touriste pour courir sporadiques rum . Aussi semble-t-il pas de casque est obligatoire de donner plus.

Mal le long de la route, il n'y avait pas d'orientation. Plus tard, je me suis rendu compte que j'aurais toujours pas lire. La police est très différent, très beau, mais je n'ai aucune idée comment je doit le déchiffrer. Il existe cependant de manière étonnante dans les régions éloignées, les jeunes parlent anglais assez passables. A peine la nouvelle carte sortait été acquis, je suis entouré de jeunes et moins jeunes. Les distances à la route goudronnée sont très variables, mais sont toujours à ma petite accalmie.  Après 16 km, puis j'ai également atteint.

En route, j'ai voulu échanger de l'argent, mais la seule banque a été plus large et cela ne figure pas dans la situation. Donc je suis à Kampot, de la première grande ville, à parcourir. Heureusement, j'avais encore au Vietnam de l'intérieur de manger et boire. Sac en plastique dans la balance de mon guidon d'une semi-blanchi de pamplemousse, les attend à l'ombre d'un biscuit à verspeisst.
Kampot, c'est une petite ville, c'est probablement un pôle d'attraction pour les voyageurs. Ici, il faut ne rien faire, parce qu'il n'a rien, pas de pagodes ou temples pour regarder, pas de musées à visiter, pas même à la plage, il faut, il les a pas non plus.  Seule une rivière. C'est-à-dire un lieu vraiment à la bonne conscience on ne peut rumhängen.

Bon la, vous vous dites que dedelagodasse a pete un cable, qu'il commence a baragouiner deustchland ou germanic apres 4 mois, la temperature a monte au cerveau et pfuiffff c'est le delire le plus gross du grosss blog.......

Et bien, il n'en est rien. Tout va bien Madame la marquise, Tout va tres bien....

Je voulais signaler a mes plus fideles lecteurs qui ne se lassent pas lire mon blog, qu'ils peuvent lire les blogs de mes rencontres insolites comme la lecture du blog d'une super cycliste allemande, traduit phrase a phrase par google translate, est etonnant (et si vous aimez, cliquer ici pour avoir la totalite de l'article...avec des photos) , meme s'il n'est pas aussi etonnant que son aventure a elle ; faire le tour du monde en velo en peut-etre 3 ans....

Et j'ajoute dans mes Liens, a gauche de la page, les blogs de gens qui prennent comme moi un peu l'air pendant 6 mois, un an, une duree illimitee ou plutot indefinie...

Je visite au pas chaloupe la tres belle ville de Luang Prabang et je n'ai pas encore reussi a aller me faire couper les cheveux . Quand j'ai enfin trouve un coiffeur, une panne generale d'electricite a remis l'affaire a plus tard...


Je n'ai pas mis beaucoup de photos car elles se telechargent au rythme de la poste francaise pendant la colonisation du pays. Et j'ai ete degoute de voir les photos plus belles que les miennes...un truc a vous decourager de voyager !

Mais non, la encore c'etait une petite blague....comme de recevoir une lettre de l'Anpe qui me vire de ses listes .
Mais desole, je ne suis pas presse de revenir pointer, et de plus, je prefere tirer, c'est plus fun.







Partager cet article

Repost0
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 10:07


Deux voyelles et deux consonnes qui m'enquiquinent bien depuis quelques jours . Une rupture dans l'ecriture de mon blog ou je vous abreuvais de petites histoires a un rythme de President omnipresent; l'effet Sarko asiatique . Et la, depuis mon passage de la frontiere cambodgienne, pres de Strung Treng, je suis tombe sur un os : impossible d'aligner deux mots comme si j'etais devenu analphabete comme 34% de la population locale .

 

Apres maints articles avortes, je me decide a prendre le taureau par les cornes pour pondre un article avant de me coucher comme une poule laotienne . Un article etonnant, rural et champetre comme si le taureau laotien pouvait pondre un oeuf....

 

En realite, il est tres difficile d'ecrire sur le Laos . Le pays est aussi petit que son nom, tres loin de Paris et de la rue du  Faubourg Saint Antoine, et les rois communistes n'ont meme pas eu l'idee d'inscrire le pays dans la C.E.E. , l'OPEP, le Commonwealth ou le Rotary Club . En outre, les insectes sont plus nombreux que les 6,37 millions d'habitants .

En resume, une veritable galere  pour ce petit pays qui n'a pas de marine nationale et figure en bonne place dans les pays pauvres de la planete avec un PIB par habitant de 1 431 euros (a comparer au 19 736 euros pour la France).



 

L'economie du tourisme

Les chiffres sont comparables a ceux du Cambodge avec 1,6 millions de touristes par an qui depensent environ 38 dollars par jour pendant un sejour moyen de 4,5 jours. 80% des touristes viennent d'Asie.

C'est la deuxieme source de revenus du pays (233 millions de dollars) apres l'exportation de minerais (558 millions) et avant tous les revenus agricoles confondus (bois 72 millions, , production agricole 42 millions, cafe 32 millions). La troisieme source est la production hydroelectrique, 72 millions, dont la quasi totalite est exportee vers la Thailande. Paradoxalement, seule la moitie du pays est electrifiee . Le pays est donc tres rural et le moyen de transport le plus repandu reste le tracteur...

Les routes sont plutot bonnes et pas trop usees par le passage des vehicules...Meme au Cambodge, les velos sont plus nombreux sur les routes !

 




Don Khone, une ile parmi 4000....

Le pays n'ayant pas d'acces a la mer, je me suis installe en pere peinard pendant quatre jours sur une ile...

Incroyable, non ?

Un sejour bien sympathique en bordure de cette mer interieure qu est le Mekong, veritable colonne vertebrale du Vietnam, du Cambodge et du Laos et lien naturel vers le pays nourricier, la Chine.

 

L'ile n'est pas bien grande, 4 kilometres de diametre, mais d'une taille suffisante pour s'egarer apres la tombee de la nuit, devoir traverser en equilibriste un pont assez rustique et me faire apprecier des sangsues...pour finir par me faire soigner aux petits ognions ou plutot aux plantes naturelles du jardin de M. Veuy Sisaveuy et Mme Saisomone Khourourath . Des noms a coucher dehors, mais je prefere encore dormir dans un lit douillet que dans la brousse ; je ne suis pas Tarzan meme si j'adore Jane...

 

Meme si je ne parle pas laotien ou thai (les deux langues sont similaires), je me suis bien amuse avec les parties de petanque aux boules pas tout a fait rondes et au terrain pas tout a fait plat . La petite tribu de la plage rigolait de me voir perdre assez souvent et j'ai echange avec plaisir mes tournees de BeerLao contre les poissons grilles fraichement peches.

 

Je crois que j'ai loupe l'evenement mondial du moment, l'election de Barack Obama . Electricite au compte goutte sur petits groupes electrogenes, pas de television dans ma cahute, j'ai vecu au rythme local ou la vie s'ecoule suivant la courbe naturelle du debit du Mekong plutot que la courbe farfelue d'un indice boursier du CAC40 ou du Down Johns.






 




Le plateau Boloven

J'ai garde un excellent souvenir du plateau bolovien avec ses extraordinaires paysages lunaires . Plus accessible que les 5000 metres d'altitude du desert de Uyuni, je loue un scooter pour monter sur le plateau boloven, a peut-etre 500 metres d'altitude...

 

Le paysage est beaucoup moins spectaculaire mais faire cette boucle de 350 kilometres sur les routes goudronnees ou sur les pistes procure un plaisir d'aventurier hors des sentiers touristiques. Les nombreuses chutes , Tad Paxuam, Tad Lo, Tad Feak,  Tad Katamtok, Tad Fane, Tad Niano sont les objectifs d'arrets mais le moment le plus interessant reste la traversee du plateau de Kengsai a Pakxong ; 75 kilometres inoubliables en scooter.


 

Parti vers 2 p.m j'estimais avoir suffisamment de temps pour atteindre avant la nuit, le village du plateau, Pakxong, Mais les 20 premiers kilometres de montee a travers la jungle m'ont presque stresse et je me suis demande si une panne d'essence, ma vitesse moyenne assez lente de 10 a 15 km/h ou la sante defaillante de mon scooter n'allaient pas me contraindre a passer la nuit au bord de la route...sans espoir de trouver une aide . J'ai du croiser dans cette montee, un 4x4 de touristes et 3 travailleurs qui descendaient vers je ne sais trop quelle habitation car je n'ai vu aucune cabane sur le bord de la piste.

J'ai repris espoir en voyant les premieres habitations sur le plateau mais,avec la conduite plutot sportive, la jauge d'essence avait serieusement baisse  et je ne voyais toujours pas le moindre point de vente d'essence. J'etais tres content de rencontrer une mamie apres 35 kilometres et pouvoir faire le plein pour parcourir plus sereinement la deuxieme partie de ce trajet de piste.

 

Apres 9 jours de ruralite, je suis tres content de prendre un bus de nuit VIP pour retrouver les touristes des deux premieres destinations du pays, Ventiane puis Luang Prabang ou je devrai theoriquement rencontrer 3 a 4 fois plus de touristes qu'a Pakse, troisieme pole d'attraction mais simple bourgade sans grand interet si ce n'est de pouvoir trouver un loueur de motos et un cyber-cafe.

 



La conduite au Laos

Cest la conduite la plus sure que j'ai pu pratiquer jusqu'à present. Le risque de collision avec un autre vehicule est minime compte tenu du tres faible nombre de vehicules, meme sur une route nationale comme la piste d'Ho Chi Minh. J'ai limite ma vitesse car les taureaux, vaches, cochons, chevres peuvent sortir inopinement de n'importe ou et j'ai failli assister au renversement d'un 4x4 par un de ces animaux qui demeurent insensibles aux coups de klaxon.

 

Le cafe

Un tres bon point pour le Laos . Ils ne se contentent pas de le cultiver mais de le servir dans les bistrots locaux. C'est rare dans le monde de trouver un cafe qui ressemble a celui que nous consommons en France. Il est un peu plus dense et plus fort mais excellent. C'est peut-etre un heritage de la colonisation francaise que bizarrement les vietnamiens n'ont pas ...

 

Le the

Un autre bon point et c'est le premier pays depuis mon arrivee en Asie ou il est servi couramment. Il constituaitt mon petit dejeuner khonien avec du cafe et du riz gluant. C'est autre chose que le Lipton Tea vietnamien...

 

La panne

Mon scooter de Pakse n'est pas extraordinaire malgre un tarif de location exhorbitant 7 euros/ jours; deux fois plus cher qu'en Indonesie...pour des motos sensees etre neuves.

Apres avoir parcouru 50 kilometres, j'ai bien senti qu'elle avait des rates...et le deuxieme jour, je suis tombe en panne dans un village. Un changement de bougie et s'est reparti...toujours cahin-caha mais je me suis habitue aux tressautements de ma machine. J'angoissais un peu dans la traversee du plateau boloven mais j'ai eu de la chance. La deuxieme panne a eu lieu le troisieme jour avec un nouveau changement de bougie...

 

Les chiffres du jour

On peut tirer un fil electrique pour allumer une ampoule electrique comme analyser les statistiques du tourisme pour avoir un autre eclairage sur le monde exterieur.

Apres avoir trimbale le rapport des statistiques du tourisme au Laos depuis Phnom Penh, je me resouds a abondonner ce rapport de 26 pages...Si cela interesse quelqu'un, j'ai joue le James Bond et j'ai fait une copie avec mon appareil photo. On s'amuse comme on peut.

 

Cambodge

 

Laos

 

2 015 128

touristes/an

 

1 623 943

touristes/an

 

 

 

 

 

 

1

329 000

Coree

1

949 000

Thailande

2

162 000

Japon

2

290 600

Vietnam

3

137 000

USA

3

55 000

Chine

4

125 000

Vietnam

4

46 000

USA

5

118 000

Chine

5

34 000

France

6

118 000

Taiwan

6

31 000

U.K.

7

101 000

Thailande

7

30 000

Japon

8

90 000

France

8

25 000

Australie

9

84 000

U.K.

9

19 000

Allemagne

10

84 000

Malaisie

10

13 000

Coree

 



Jane

''Je m'appelle Jane et je t'emmerde.....toi tu ne t'appelles pas Tarzan, tu t'appelles Mickey, je t'emmerde...'' accompagne mon voyage au meme titre que 350 chansons, essentiellement francaises. C'est mon arme anti-spleen . Meme si je n'en abuse pas, c'est super sympa . Merci les copains et bravo a Jane Birkin et Mickey 3D pour leur sympathique duo....








Partager cet article

Repost0
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 15:15
¨Savez vous combien il y a d´habitants a Saigon ?
- 10 millions
Savez vous combien il y a de motos a HCMC ?
- 11 millions¨
Si vous etes de droite et francophone, cette ville s´appelle Saigon
Si vous etes de gauche et anglosaxon, vous l´appelez Ho Chi Minh City ou mieux HCMC pour faire bref, yeah!

Si vous etes de droite et anglosaxon, c´est le dilemme assure et la consultation garantie d´un psy....
Si vous etes de gauche et francophone, c´est le dilemme non assure et il faut telephoner a Francois, Lionel, Segolene, Dominique, Laurent, Martine, Bertrand pour savoir ce que Tonton aurait choisi.


En ce qui me concerne, je l´appelle tantot Saigon, tantot Ho Chi Minh (sans le city...). Les bretons sont un peu normands ....ou reciproquement.

Et de toute maniere, je prefere le cadre de Hanoi avec la population de Saigon/HCMC !


Par rapport aux villes de l´Indonesie, la ville est plus homogene dans la mesure ou le luxe cotoye moins la pauvrete meme si, paradoxalement, je vois ici plus de mendiants ou plutot des "queteurs de petites babioles"; la solidarite familiale semble moins forte ou la honte de mendier n'existe pas comme en Indonesie ?

Je constate le meme delire de tous ces pays qui veulent construire des buildings luxueux pour une minorite avant meme de developper des infrastructures, par exemple de transports pour vider ces megalopoles du Reve des Services.

Il est plus lucratif de venir vendre un tee shirt par jour a un touriste de passage, plutot que de becher un champ de riz a la main en plein cagna...

C´est un effet de la mondialisation que je ne sais pas comment traiter si ce n´est que je conserve ma chemisette bleue !

J´achete peu de chose (taille du sac oblige) mais je mange du riz. L´agriculture est certainement une valeur d´avenir plutot que du passe !


Et je participe aussi au rayonnement de la France de temps en temps. Pour la premiere fois depuis mon depart, jai pris un Ricard sur la terrasse du Rex a Saigon .
¨Un ricard sinon rien ?¨. La publicite est debile car j´aime bien le ricard et tout , et notamment ma petite viree.

Et je vais me faire un plaisir de decouvrir d´autres choses pour que vous n´ayez pas rien a deguster en ouvrant votre PC qui a pris le virus du voyage....


...et je vous donne l´explication  du paradoxe  de ce debut d´article;
¨Certains  habitants ont deux motos, une chinoise pour aller travailler et une japonaise pour sortir le soir¨. 

(anecdote d´un sympathique guide touristique  qui  nous a raconte sa vie de  combattant puis de prisonnier lors de la visite des 200 kilometres de tunnels construits  entre a la main des l´arrivee des conseillers militaires americains en 1957. Lors de la guerre d´Indochine, il n´existait que 50 kilometres ...)









Partager cet article

Repost0
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 19:54
Mon rythme de publication s´est un peu ralenti et pourtant je ne me suis pas fait avale par les crocodiles du Mekong et vous aurez le plaisir d´avoir encore de mes nouvelles avec la prochaine ceremonie des Tifs de Dedelagodasse qui ne saurait tarder.

L´inspecteur Fred apres m´avoir audite a ete appele en urgence au chevet des banquiers mondiaux . Il n´est pas paye comme les princes americains de la finance ; Le Figaro titre ¨ trois milliards de dollars pour cinq patrons de Wall Street¨.
Je suis a Saigon et je suis avec delectation, comme les japonais, cette crise americaine en achetant pour 50 000 dongs, deux canards francais aupres d´un sympathique vendeur ambulant que je croise dans mes petites balades saigonaises. J´ai le choix entre l´Equipe, Liberation, Le Monde et le Figaro. Il n´y a pas d´Humanite et malheureusement pas de Canard enchaine....Normal, me direz-vous, ici, les canards sont plutot laques et les vietnamiens sont specialistes du travail de la laque (sympathique visite a faire chez Tai Son au 198 Vo Thi Sau Street District 4 a Ho Chi Minh City avec une charmante guide francaise qui maitrise parfaitement l´humour)

3 millions de dollars, c´est le chiffre de leur remuneration pour les 5 dernieres annees et, vu le nombre impressionnant de zeros,  j´ai pris ma calculette indonesienne pour aboutir au resultat de 120 millions de dollars de remuneration annuelle, ce qui fait pile poil 10 millions de dollars par mois. Je vous epargne le calcul de choux-fleurs bretons qu´il peuvent consommer par  jour et les salaries belges de la banque Fortis savent aujourd´hui qu´il doivent augmenter la productivite des choux de Bruxelles pour satisfaire le besoin de ces  messieurs !

En comparaison, la petite anecdote que j´ai cite en debut de blog a propos de mon ex-patron, Antoine Zaccharias est une goutte d´eau dans le delta du Mekong...

Pour vous rassurer, ce sort peu envieux de devoir consommer des tonnes de choux tous les jours est reserve a un petit nombre de gens.
En 1970, les 500 premiers patrons americains ne touchaient que 35 fois le salaire moyen americain. Aujourd´hui, ils touchent 344 fois le salaire moyen. Une inflation delirante et intolerable !
Je comprends mieux le succes des entreprises de luxe dans le monde et je resterai toujours etonne par la proximite des enseignes de marque, dans des magasins bien plus luxueux que les magasins francais d´ailleurs, et des habitations plus basiques de gens qui touchent a peu pres 50 ou 100 euros par mois....


Apres mes petits commentaires sur les requins de la finance, il est tout naturel et plus sympathique que je vous montre mes crocodiles du Mekong ! C´est beaucoup plus sain et plus beau que le flot d´informations financieres dont nous sommes innondes et qui n´a pas empeche le joyeux naufrage.....selon le joli proverbe chinois ¨si tu veux rendre une chose invisible, mets-la au soleil¨.

Si les requins de la finance vous passionnent, je vous conseille de lire le livre de Marie-Paule Virard, La finance mene-t-elle le monde ?,  ancienne redactrice  en chef des Enjeux-Les Echos et qui lancait en 2005 un cri d´alarme sur les derapages du capitalisme. Je ne l´ai pas trouve au prix de 19999 dongs a Saigon mais vous pourrez le trouver en France pour la modique somme de 9,9 euros !

Extrait du bouquin ¨Outre-Atlantique, les 1% les plus aises captaient 24% du revenu national en 1928, 8% dans les annees 1970 et 23% en 2006¨
 












Partager cet article

Repost0
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 03:29

L'Unesco a classe 878 biens constituant le patrimoine culturel et naturel que le Comite du patrimoine mondial considere comme ayant une valeur exceptionnelle. Si vous voulez le detail des 679 biens culturels, 174 naturels et 25 mixtes repartis dans 145 etats vous pouvez cliquez ici et comme par miracle, une nouvelle fenetre s'ouvrira  ici.

Pour acquerir l'indulgence de l'Inspecteur Fred, j'ai ameliore ma performance et faire trois sites classes en moins de cinq jours.

Aux Philippines, je m'etais prepare a cet exercice en enchainant les rizieres de Banaue et la  ville de Vigan, apres quelques heures de bus de nuit, c'etait mon étape jaune des Philippines.





Au Vietnam, j'y suis alle plus molo. Apres le retour du magnifique site de la baie d'Halong et la nuit en bateau au milieu des meduses, j'ai ecoute l'interet de l inspecteur pour visiter le temple de la litterature a Hanoi.
A defaut d'Orient Express, je lui ai ensuite fait decouvrir le charme du Vietnam Express pour faire seulement 500 kilometres de nuit (au Vietnam, il n'y a pas pas plus de train express que d'expresso, et pour ceux qui adorent le train, le trajet Hanoi - Saigon dure entre 30 et 40 heures...pour environ 1200 kilometres...) pour atteindre au petit matin vers 7:00 a.m. la deuxieme site, l'ensemble des monuments de Hue . Enfin apres une journee de prise d'air sur les routes en scooter, nous avons atteint le troisieme site classe la vieille ville de Hoi An.

A vrai dire le classement des sites est fait serieusement par l'Unesco mais personnellement, j'ai prefere l'excursion non classee dans la "baie terrestre" de Tam Cot a 100 kilometres au sud-est de Hanoi, a la visite de la ville de Hoi An. Je suis moins receptif a l'architecture sino-japono-vietnamienne qu'a l'emergence de cailloux baignants dans une plaine comme des icebergs. Vu la chaleur, ce n'est pas demain qu'on verra un iceberg a Hanoi, et ce site est etonnant !



Je vous ai donne suffisament de liens pour voir mieux qu'avec mes photos mon palmares etonnant. Pourtant, je ne suis pas sponsorise par l'Unesco et j'adore la culture comme la confiture des Freres Jacques...

P.S. ;
la liste de l'Unesco pour les deux pays

Philippines

Églises baroques des Philippines (1993)
Parc marin du récif de Tubbataha (1993)
Rizières en terrasses des cordillères des Philippines (1995)
Parc national de la rivière souterraine de Puerto Princesa (1999)
Ville historique de Vigan (1999)

Vietnam

Ensemble de monuments de Huê (1993)
Baie d'Ha-Long (1994, 2000)
Sanctuaire de Mi-sön (1999)
Vieille ville de Hoi An (1999)
Parc national de Phong Nha-Ke Bang (2003)

 

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 18:18

Le Vietnam et un régime non pas de bananes mais de communistes. Je trouve cette appellation régime étrange ; cela voudrait-il dire que tous les pays sont au régime ? Nous sommes bien en France sous un régime présidentiel qui n’est pas de bananes non plus. Les bananes poussent mieux au Vietnam qu’en France. Drôle d'introduction...On pourrait penser que je suis paye pour faire la pub pour les bananes alors que je veux faire de la pub pour vanter un mode de transport vietnamien entre Hue et Hoi An.

Par ailleurs, je n’aime pas les régimes. On est comme on est : petit, grand, con ou intelligent, etc. Il en faut pour tous les goûts
 et tout est relatif ; ici je suis vu comme un grand et contre une équipe américaine de basket je suis un nain! Et sans faire de régime, je suis aujourd’hui moins gros qu’il y a trois mois....

Pour en finir avec ma diversion sur les régimes, je vais évoquer rapidement le régime vietnamien. Le communisme ayant mauvaise presse et la mondialisation aidant, le régime muterait vers un socialisme. Les touristes sont presque libres de circuler; il suffit de demander une autorisation spéciale avant de louer une voiture. Le scooter est lui totalement libéralise. D'une manière générale, le touriste ne vit aucune oppression si ce n’est celle des vendeurs en tous genres des endroits au monde les plus touristiques et les plus desagreables.

Je n'ai pas pu mesure le degré de liberté d’un vietnamien au quotidien. J'ai simplement rencontre des expatries européens très heureux de faire des affaires ici dans un univers ou les règles sont beaucoup moins nombreuses et contraignantes qu’en Europe.
La visite du Vietnam s’apparente donc un peu a une visite de Disney World, sans le sourire de Mickey mais avec quelques oeillades de Daisy....

J'en arrive au coeur du sujet de cet article; une page de pub dans mon blog pour Tien et Xyang. Ce sont deux grands gaillards qui travaillent a l'hôtel Can Tien de Hue et emmènent régulièrement des touristes en scooter à Hoi An.
 

Pour 35 dollars, la meilleure façon d'aller de Hue a Hoi An est de venir prendre un ticket au Can Tien Hôtel
Les vietnamiens n’aiment pas les américains mais adorent le dollar américain, comme les cubains. C’est paradoxal et pénible pour nous, européens, obliges de faire une conversion supplémentaire. Je préfère le Dong vietnamien.

Pas de bouchon avec les scooters de Tien et Xyang entre Hue et Hoi An !
Les routes du Vietnam sont en bon état, les camions et véhicules plus rares a circuler qu’en Indonésie. Seuls les vélos sont beaucoup plus nombreux. Une différence qui pourrait s'expliquer par la proximité et l’influence de la Chine, la platitude d'une grande partie du pays ou une avance dans le développement durable et la protection de la couche d'ozone.

Prenez votre temps entre Hue et Hoi An, prenez le scooter du Canh Tien Hôtel !
Meilleur état des routes, moins de véhicules et, paradoxalement, la moyenne est identique a celle des Philippines ou de l'Indonésie : 50 km/h ! En réalité, je pense que le vietnamien freine beaucoup plus que les homologues asiatiques que j'ai rencontres. Apres la conduite folle mais prudente des indonésiens, je vis la frayeur de conduire et la crainte de collisions des vietnamiens.Les klaxons sont plus debrides au Vietnam qu’en Indonésie..

La glasnost est finie, le réchauffement climatique arrive, prenez le scooter de Tien et Xyang pour profiter du rafraîchissant paysage du Vietnam !
Malgré la chaleur et surtout l’absence de vent, le paysage du Vietnam est sympathique. Le scooter reste le moyen idéal pour parcourir les 135 kilomètres entre Hue et Hoi An. Il permet de faire des étapes très agréables et ne met que le double du temps d’un bus du genre "frigo" a touristes.


Les 6 etapes du jour en photos....

La baignade a Elephant Sring : ce n’est que de l’eau, mais elle est plus fraîche que la mer. Il ne manque que le Pastis pour transformer cette étape en gîte...


Le bain a Lang Co beach : un décor des Landes, avec une température un peu plus élevée...et une mer d'huile. Un aller-retour avant la pause crevette dans un restaurant de touristes.


Le passage du col des nuages : un décor de route entre Nice et Monaco...les véhicules en moins


Le musée Parmentier de la culture Cham : tres agreable musee a Danang ( 3eme ville du Vietnam), a l'ombre (un bonheur apres une journee au soleil) et avec de belles pieces du VII au XIV siecle.


Une derniere etape, la montagne de marbre avec ses dizaines de vendeurs de statues en marbre. A eviter 

 

 

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 16:26
Dans les voyages, il y a des plaisirs et des ¨deplaisirs¨ ; l´arrivee a Puerto Galera en fut un (sur mon mini ordinateur, un miracle s´ést produit aujourd´hui, j´ái trouve le doigte adequat pour qu´íl sorte l´apostrophe mais je ne suis pas a Lourdes et les accents ne sont pas encore sortis...dommage). Non seulement Puerto Galera ne s´áppelle pas Puerto Galera mais Poblacion, ou je suis arrive vers 9:00 a.m. apres 9h+3h (....je sors ma calculette indonesienne....) soit onze heures de bus de nuit et une bonne heure et demie de traversee en bateau pour atteindre l´íle de Mindoro sous un ciel gris. Pas bleu donc mais gris.

Cela contrarie serieusement ma prevision d´étape et rend caduque un titre d´article de mon blog avant quíl ne soit paru!

Vexe, je ne vais pas m´attarder sur la description d´une mer calme et limpide dont la couleur oscille entre le bleu, le vert et le jaune.

Pour ceux qui viendraient ici demain, c´est a dire ceux qui ont passe une mauvaise rentree scolaire, je deconseille l´hebergement a Sabang qui ne presente qu´un interet pour les plongeurs et les nostagiques de Kuta a Bali, en taille reduite et sans les surfeurs. L´autre versant de la petite pointe rocheuse est beaucoup plus joli et accessible en moto a negocier selon vos talents commerciaux entre 400 et 800 pesos (6 a 12 euros la journee). Ce n´est pas donne mais la seule alternative est la jeepney avec ses temps d´attente.

Pour vous dedommager de ce maigre programme, avec la nostagie des poules indonesiennes, j´ai pondu un autre article fait de bric et de broc...


Partager cet article

Repost0
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 09:47

Article specialement dedie a Morgane qui me demandait d'acheter une chemisette indonesienne...
Le hic c'est que mon sac a un volume limite et que je ne tiens pas a revenir avec la collection de tous les tee-shirts qu'on m'a maintes fois propose d'acquerir a coup de "i will give a cheap price for you...", sentence universelle de tous les vendeurs du monde.

Ce matin, apres un debut de journee passionnant, j'ai laisse tombe ma chemisette bleue pour ma chemise tendance beige pour la simple et bonne raison que mes deux chemisettes bleues sont parties en meme temps au "laundry"...
Je suis devenu un grand faineant mais j'ai surtout acheve mon tube de lessive liquide made in France et je me contente de faire travaille les entreprises de services locaux....

C'est tres rare que mes deux chemisettes soient sales en meme temps mais en ce moment je ne danse pas la valse a mille temps mais une valse de bus a 3 temps....Baguio - Sagada - Banaue - Vigan en moins de 3 jours , j'ai pas mal turbine...

En realite, je voulais voir les rizieres et je les ai vues...sans riz et avec un temps maussade. Cela a beau etre la huitieme merveille du monde au patrimoine de l'Unesco, plus pour leur histoire millenaire que pour leur beaute pure...j'aime bien les maisons "epoque coloniale" et j'ai file a Vigan au bord de la mer apres 12 heures de bus depuis Banaue.
Vigan est aussi dans le classement et j'adore.

J'ai meme craque pour une Chrysler Presidentielle de 1948 !


Bon apres avoir changer de chemisette, il faut que je trouve un coiffeur dans le coin ! Et je vous laisse voir mes video du matin entre ca donne la peche apres une sortie de bus et ma premiere seance de gymnastique vers 4 heures du matin au terminal Partas

entre 6h et 7h sur la place de Vigan
.


4 heures du matin...Partas Terminal













Partager cet article

Repost0
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 20:27

Cela confirme bien ce que j'avais ressenti ; une cote sauvage et des gens sauvages qui crevent un peu la dalle.
Ca me rappelle un vol de carte bleue sur une ile sans eau ni electricite en Sierra Leone. Nous etions en raid catamaran et apres des palabres avec le chef du village les cartes volees sur les bateaux pendant que nous faisions le tour sont revenues.
Je suis passe a Manille et la ca craint encore plus. La pancarte a l'entree des restaurants indique qu'il faut laisser son flingue a l'entree , comme un simple parapluie...
Merci pour votre commentaires.
Andre

Apres soixante jours passes a sillonner les routes d'Indonésie, la durée limite du visa me contraint a changer de pays d'exil temporaire.

Le temps a été clément avec moi et une chaleur humaine incroyable ne m'a pas fait regretter d'être parti voir si l'herbe est plus verte ailleurs. Cela change de la morosité française et coupe de l'actualité franco-française . Je n'ai pas vu le temps passer. Je n'ai pas vu de murs de lamentations; ce n'est pas la bonne destination pour le voir.

L'herbe est donc indéniablement plus verte, même en saison sèche.

Pour ceux a qui je conseille de venir faire un petit tour, j'ai établi le petit résume des quatre îles rencontrées. Et même si vous n'avez pas deux mois de vacances, il n'y a pas de problème a mélanger les différentes saveurs de ces îles ; l'avion est très facile a prendre , peu coûteux, et plus rapide que le bus local!.

Sumatra
(20 jours)

Tendance catholique au nord, musulmane au sud mais cela ne change pas grand chose car on entend la même musique des mosquées un peu partout et qu'on trouve de la bière Bintang également. C'est l'île la moins touristique, agréable donc même si le confort reste sommaire et les temps de transport sur les routes, parfois chaotiques, un peu plus long.
Pour les petits dormeurs, veillez a la position de l'hébergement par rapport aux mosquées du coin ou apprenez comme moi a dormir comme un loir..

La rencontre des orangs-outangs de Bukit Lawang est très sympathique mais demande une mini condition physique. Sans condition physique, elle peut se faire aussi car les premiers singes sont a 30 minutes a pieds du village. Si vous avez envie de perdre 5 kilos en une semaine, c'est moins cher et plus rapide que les séances sur un an au club de gymnastique français, et vous pouvez traverser la jungle du Gunung Leuser National Park. une seule séance de step m'a suffit et je n'ai eu qu'un aperçu de cet univers animal. L'île est grande, les transports lents...Il m'aurait fallu un mois de plus pour voir d'autres coins (Aceh, les îles Mentawai, Pekanbaru, le mont Kerinci...)

Java
(17 jours)

Les routes sont meilleures qu'a Sumatra mais les carburateurs ne sont pas encore bien règles!  Il vaut mieux donc éviter Jakarta ça fait mal aux yeux. Yogyakarta et les volcans du sud sont la pour réparer ce mal...

Bali
(16 jours)

C'est l'île la plus festive avec ses fêtes quotidiennes ou le son des gamelans remplace avantageusement les bandes sonores des mosquées . C'est également celle ou les infrastructures sont le plus développées même si internet rame encore dans l'est de l'île.

Pour ceux qui n'aiment pas la musique traditionnelle, la musique mondiale est arrivée sur la plage de Kuta et dans quelques bars a Lovina ou a Padangbai...

Le meilleur plan pour se déplacer : le scooter et apprendre a rouler sur les routes comme si c'était une 4 voies!...avec tous les écarts qui peuvent venir de droite ou de gauche. Garder les mains sur les freins même si l'horizon est libre car une voiture en face peut se mettre a doubler et a vous foncer dessus ou un scooter ou un chien débouler sur votre trajectoire sans regarder !

Lombok
(4 jours)

Excellent raid qui change de l'atmosphère balinaise et il m'aurait fallu 3 ou 4 jours de plus pour faire l'ascension du mont Rinjani.

Les 4 étoiles
- Le meilleur hébergement ; l'auberge du Libertad sur l'île du Lac Toba (Sumatra)
- Le dépaysement assure ; une nuit dans le parc naturel de Baluran (Java)
- La ville la plus plaisante : Yogyakarta, et en plus le Borrobudur est a cote (Java)
- La plus belle rizière : Jatilhuil a cote de Pacung dans le centre (Bali)
- La plus belle expo a voir : Antonio Blanco a Ubud (Bali)
- La plus belle plage : la cote sauvage de Kuta - de Gerepuk a Selong Blanak (Lombok)

Les 3 étoiles
- Les orangs-outangs de Bukit-Lawang (Sumatra)
- Le village de Bukittinggi (Sumatra)
- Un séjour au calme sur l'île de Samosir (Sumatra) après la route touristique de Berastagi a Prapat
- Les paysages en train de Bandung a Yogyakarta (Java)
- Le volcan du Bromo (Java)
- Les plus beaux poissons : Amed et puis un peu de snorkeling sur l'épave de Tulamben (Bali)
- Le plus sympathique village de pêcheur : Jimbaran (Bali)
- La vallée de rizières de Sidemen depuis le point de vue de Tebola (Bali)
- La route calme et sinueuse le long des rizières de Blimbing a Panuan (Bali)
- La vue plongeante sur Padangbai su la route d Amlapura a Selat (Bali)

Les 2 étoiles
- La vallée de rizières de Tirtagangga (Bali)
- La ville de Bogor (Java)
- Le ville de Bondowoso (Java)
- Le séjour sur l'île Gili (Lombok)
- Le coucher de soleil a Ulu Watu plutôt qu'a Tanah Lot (Bali)

Les moins
D évidence peu nombreux...mais comme la vie ne peut pas être que rose tous les jours, j'ai trouve un peu de rouge...

- Le risque de vol ou d'agression sur Lombok (même si je n'ai pas été vraiment victime, on sent qu'il faut tout verrouiller et c'est un grand contraste avec Bali ou la population est beaucoup plus sage et a Sumatra ou elle est très accueillante. Lors d'un arrêt scooter des gamins lombokais n'ont pas hésite a tenter d'ouvrir mon petit sac a dos et j'ai lu des récits de touristes agresse dans la montée du volcan Rijani en pleine brousse (3 jours de rando))
- La renommée surfaite de Kuta a Bali, c'est un peu comme La Baule en France...
- Mon appareil photo na pas du tout aime l'amerrissage sur la plage de Gili

L'accueil dans les îles

Le meilleur accueil dans les îles dépend sans doute du développement du tourisme et de la compréhension mutuelle des intérêts de ce qu'il faut quand même appeler une industrie . Elle apporte une certaine richesse dans un pays au niveau de vie assez faible et nous apporte une autre vision de la façon de vivre et la découverte de nouveaux paysages .

Un touriste n'est pas seulement une usine a donner des billets et il est normal de ne pas se comporter en conquistador . Cet équilibre est parfois difficile a trouver quand une armada des bus déboule a la même heure dans un même site....

En ce qui me concerne, mes rencontres m'ont fait établir le petit palmarès de l'accueil suivant

1 - Sumatra, surtout du cote de Medan : les gens sont très disponibles et je n'ai pas eu de problème a parler anglais. Le patron de l'auberge Libertad est un modèle du genre dans la compréhension des enjeux du tourisme.

2 - Bali : aucun problème avec l'anglais (ils voient passer des touristes de tous les pays...) les hindous sont peut-être plus zen que les musulmans et il règne une réelle quiétude dans l'île ou une grande activité consiste a faire les offrandes...(très agréable quand on peut laisser son sac sans surveillance sur le scooter!)

3 - Java : accueil similaire a celui de Sumatra mais avec une once d'indifférence ou un chouia de disponibilité en moins.

4 - Lombok : j'ai fait la cote sauvage ...ou les gens sont un peu sauvages et surtout beaucoup plus pauvres qu'ailleurs car la terre est moins riche avec le vent qui souffle pas mal sur cette petite île . Mais j'ai trouve les gens sympathiques et ils parlent un peu anglais sur la plage touristique de Gili.

Voilà résume en une page, les 656 pages du guide du routard et les 924 pages du lonely planet qui m'ont fidèlement accompagnes dans mon petit sac a dos. Je vais maintenant les troquer contre les guides des Philippines dans les petites boutiques du coin.

Je ne perds pas le nord et je conserve ma précieuse mini boussole, très utile pour trouver la bonne direction dans une ville qu on ne connait pas!

  • Commentaire de AKA31 le 1 septembre;
    Pour information, nous avons été dépouillés de nos sacs (appareils photos et divers vêtements de plage) sous la menace de 2 hommes armés de machettes, sur la route entre Kuta lombok et la plage de Tanjung aan (proche de les informer de l'absence de véhicules circulabt à proximité. Ils se sont enfuis, dans les collines après avoir nous avoir violemment mollesté. Selon la policeDesert point). Nous circulions à moto vers 13 heures. Ils ont surgi devant nous à la sortie d'un virage avec vraisemblablemnt des gueteurs pour  c'est assez fréquent. Il est plus prudent de laisser passeport et argent à l'hôtel (ce que nous avions fait) Plus de peur que de mal

Ma reponse;
Cela confirme bien ce que j'avais ressenti ; une cote sauvage et des gens sauvages qui crevent un peu la dalle.
Ca me rappelle un vol de carte bleue sur une ile sans eau ni electricite en Sierra Leone. Nous etions en raid catamaran et apres des palabres avec le chef du village les cartes volees sur les bateaux pendant que nous faisions le tour sont revenues.
Je suis passe a Manille et la ca craint encore plus. La pancarte a l'entree des restaurants indique qu'il faut laisser son flingue a l'entree , comme un simple parapluie...
 

Partager cet article

Repost0