Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le curieux aller retour Paris - Auckland
  • : Indonésie Philippines Vietnam Cambodge Laos Thaïlande Australie Nouvelle-Zélande Polynésie Etats-Unis
  • Contact

Rédacteur

  • Dedelagodasse
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...

Recherche

Lien vers les photos

Archives

Geo map

Pages

6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 09:11

 

Une chanson sur Aung San Suu Kyi opposante au regime, chanson et groupe U2 censures dans le pays....


P1030117

 

 

Jeu de dames sur l'échiquier birman

Cette visite est la première effectuée par un chef du département d'Etat américain depuis celle de John Foster Dulles en 1955.

 

Au diable l'euro, la dette et la crise. Loin, très loin de Bruxelles et des manchettes apocalyptiques du Financial Times, un magistral chapitre d'histoire géopolitique s'est écrit en direct cette semaine, dans un pays si martyrisé qu'on avait oublié à quel point, bien mieux qu'au cinéma, les grandes puissances pouvaient encore en faire le théâtre de leurs rivalités.

 

P1030802C'est en Birmanie que la réalité, jeudi 1er décembre, a dépassé la fiction, lorsque deux grandes dames se sont assises à table pour dîner. La photo officielle montre ces deux femmes mûres, habillées de blanc, l'une blonde, l'autre brune, attaquant un bol de potage dans la vaisselle dorée du département d'Etat. Cela se passait à l'ambassade des Etats-Unis à Rangoon, où Hillary Clinton, chef de la diplomatie américaine, recevait à dîner Aung San Suu Kyi, chef de file de l'opposition birmane, Prix Nobel de la paix, quinze ans d'assignation à résidence derrière elle.

Pas d'intimité excessive dans cette scène, ni d'effusions superflues. Ce n'est pas un dîner de copines, c'est un dîner de femmes d'Etat. Mme Clinton a l'air fatigué, elle a visiblement eu d'autres priorités ce soir que de se faire coiffer et seules les fleurs blanches dans les cheveux d'Aung San Suu Kyi donnent un petit air festif au cliché. La conscience qu'elles ont toutes les deux de la gravité du moment est évidente. La dernière fois qu'un secrétaire d'Etat américain a mis le pied en Birmanie, c'était en 1955. Il s'appelait John Foster Dulles.

Cette visite, Hillary Clinton l'a voulue, personnellement. Au point de souligner en arrivant qu'elle venait se rendre compte, "d'abord pour elle-même", de la réalité des promesses de réformes du nouveau président birman, comme pour répondre à Barack Obama, qui, le 18 novembre, avait annoncé : "J'ai décidé d'envoyer la secrétaire d'Etat" en Birmanie. Cette visite, elle l'a orchestrée, très professionnellement, comme elle sait le faire. Et les deux entretiens avec la résistante birmane - un de plus qu'avec le président - devaient en être le morceau de bravoure.

Les deux femmes ne s'étaient jamais vues mais elles ont, curieusement, beaucoup en commun. L'âge, d'abord : Hillary Clinton est née en 1947, l'année où le général Aung San, héros de l'indépendance birmane et père d'une petite fille de 2 ans, Suu Kyi, a été assassiné. Elles sont, chacune à leur manière, des combattantes, au caractère trempé dans l'acier. Des travailleuses infatigables.

Elles ont le même sens du compromis : candidate à la présidence des Etats-Unis, battue aux primaires démocrates par Barack Obama, Hillary Clinton a accepté de servir dans son administration avec une loyauté infaillible ; privée de la victoire par la junte qui, en 1990, a refusé de reconnaître les résultats des élections, puis cruellement privée de liberté et de sa famille, Aung San Suu Kyi accepte à nouveau le pari d'une élection dont rien ne lui garantit qu'elle sera démocratique. Elles partagent enfin la même foi dans les principes des droits de l'homme.

Très tôt après sa nomination au département d'Etat, Hillary Clinton a demandé une réévaluation de la politique à l'égard de la Birmanie. Le régime des sanctions ne la satisfaisait pas, elle voulait explorer d'autres options, faire revenir dans le jeu l'Occident, absent depuis la répression de 1988. La folie paranoïaque des généraux a bloqué cette initiative, empêchant les Occidentaux d'évoluer tandis que la Chine avançait à grands pas en Birmanie, damant le pion à sa grande rivale, l'Inde.

Ce sont, finalement, les Birmans eux-mêmes qui ont offert à Mme Clinton l'occasion de reprendre ses travaux d'approche, en lançant il y a un an, aux élections du 7 novembre 2010, le coup d'envoi de changements que plus personne n'osait espérer. Quatre mois plus tard, un président civil, Thein Sein (général à la retraite, tout de même), remplaçait l'intraitable généralissime Than Shwe. Une série de signes d'ouverture allait suivre, parmi lesquels la libération d'une - petite, malheureusement - partie des prisonniers politiques.

C'est alors qu'un coup de tonnerre a éclaté dans le ciel chinois. Le 30 septembre, le président Thein Sein a annoncé la suspension des travaux du barrage hydroélectrique Myitsone, en cours de construction par les Chinois à la source de l'Irrawaddy, un projet de 3,6 milliards de dollars soudain jugé "contraire à la volonté du peuple", dont le nouveau pouvoir birman découvrait subitement l'existence. La "stupéfaction totale" exprimée par le patron chinois du projet a trahi le camouflet que cette décision constituait pour la Chine. Pékin a, après tout, investi, dans la seule année 2010, 8,17 milliards de dollars en Birmanie. Pays qui intéresse les Chinois pour ses matières premières et pour son débouché sur l'océan Indien. Pour compléter l'humiliation, Thein Sein s'envolait dans la foulée pour une visite officielle en Inde.

A Washington, Hillary Clinton, qui était précisément en train de plancher sur la réorientation de la politique étrangère américaine vers l'Asie et le Pacifique, nouvelle priorité pour contenir l'ascension chinoise, s'est engouffrée dans la brèche. En affichant cette prise de distance avec la Chine, les Birmans, traditionnellement méfiants envers des étrangers trop pesants, offraient aux Etats-Unis une occasion de revenir dans la région, que Mme Clinton s'est empressée de saisir. A ses interlocuteurs birmans, elle a mis le marché en main : faites de vraies réformes et l'Occident lèvera les sanctions.

Pékin voit l'irruption d'Hillary Clinton à Rangoon d'un si mauvais oeil qu'à la veille de sa visite le chef d'état-major des armées birmanes a été reçu dans la capitale chinoise, où la nécessité de renforcer la coopération militaire entre les deux pays lui a été signifiée en termes on ne peut plus clairs.

Dans un livre qui vient de sortir à New York, Where China Meets India ("Là où la Chine rencontre l'Inde"), Thant Myint-U, l'un des meilleurs experts de la Birmanie, décrit sa vision d'un pays enfin sorti de l'isolement, sauvé des démons des conflits ethniques pour s'ouvrir à ses deux grands voisins et recueillir les fruits économiques de cette double ouverture. Aussi profond que celui du canal de Suez, ce bouleversement de portée mondiale mettrait, tout simplement, en contact 3 milliards d'humains.


kauffmann@lemonde.fr

 

 

P1030741

 

Je ne me suis pas trop casse le baigneur pour commencer.....mais j'ai place une ou deux photos, eh eh !

 

 

 


 

 


Partager cet article

Repost0
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 04:15

J'ai trouve un internet birman plus rapide que le 56 kbit/s  ! Mandalay est la ville la plus branchee de Myanmar !!!!

 

Je vous invite a regarder deux films historiques de 1945 et 1995 que je n'ai pas encore pu visionner !

 

Un article ecrit par hasard et presque en aveugle donc pour vous souhaiter une bonne annee 2012 , avec une pensee particuliere pour les ex-birmans qui pourraient peut-etre connaitre le debut d'un changement depuis 1962....

 

 

 

 

 

Petit clin d'oeil a la fille du general Aung San qui en 1947 negociait l'independance du pays a Downing Street !
Fille de General et prix Nobel de la paix en 1991, c'est original comme parcours...un parcours bien surveille par d'autres generaux...

 

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 20:54

 

C'est sur une musique de pingouins que je célèbre cette fin d'année 2011 avec son évènement de l'année; Dedelagodasse va prendre pour la première fois un A...380  ! Meilleur que le triple A dont parle trop abondamment une presse en manque de renouvellement et de nouveautés réjouissantes.

  
L'interview triple A de Dedelagodasse
Pourquoi partir en cette fin d'année ?
A : Vous avez vu ce rapace ? il m'a fait peur, j'ai pris peur et je me suis dit qu'il valait mieux quitter rapidement le pays.
Vous avez peur des rapaces ?
A. : Ceux de la finance oui, après leurs bonus pour vendre des subprimes, on peut craindre de devoir payer un malus ou de se retrouver sur la paille.
Les vrais rapaces, non, voyez la beauté de ce vol, tellement naturel, aérien,léger, ..un vol triple ohohoh qui vous laisse bouche bée !
Un vol aérien, est-ce si extraordinaire que cela ?
A. : Taisez vous Monsieur Elkabach, votre question est extrêmement désagréable...
L'aigle est un symbole historique fort dans l'histoire de l'Europe...
A. : Vous faites allusion à une Allemagne du passé qui vient de finir de payer sa dette de guerre et commence à rembourser une nouvelle dette, comme nous, comme tout le monde. C'est devenu tendance de rembourser une dette et l'Allemagne a une longueur d'avance sur les français, les italiens, les grecs et même les estoniens dont on parle si peu.
Qu'attendez-vous de votre voyage ?
A. :Ramener de l'oseille ou acheter des champs de paille pour sauver l'Europe
C'est donc une démarche citoyenne européenne ?
A. : Tout à fait et même mondiale, Dedelagodasse sauveur du Monde ou presque...je blague. Si je prends l'avion européen, j'ai délibérément choisi une compagnie qui n'est ni américaine, ni chinoise, ni européenne mais arabe, Emirates. Il faut bien encourager le vent de liberté qui a soufflé cette année dans cette partie du globe.

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 09:35
Une idée de weekend bien sympa pour 4 jours, à partir de seulement 30 euros  ......!
Un article sans grand bla-bla-bla, mais qui demande un effort physique : il faut appuyer sur le triangle blanc !

 

...à partir du 16 décembre 2011, c'est le prix du vol aller Paris-Bologne avec Easyjet.

Si vous souhaitez revenir, il vous en coutera le double...

Si vous voulez boire un café italien l'addition se corse !

 

la consommation sans limite dans la Casa di Paola est à seulement 60 à 70 euros....

P1020628

 

P.S. : petite précision , pour le prix du café, le couchage est offert   

 

Le train Bologne-Ravenne est presque donné 6,50 euros l'aller....

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 19:57
  
P1020582
 
Je ne sais pas si vous avez remarqué mais je tente de trouver un enchainement à mes articles...
 
Alors après la Moretti qui a jalonné mon tour de Sicile, irais-je apprendre à danser le Tango corse ??
 
 
Philippe, le challenge de ces 3 semaines de voyages est enfin réussi !!!

P1010987

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 18:38
P1020451  
 
P1020421Je suis rassuré de ne pas avoir claqué 300 000 euros pour ces trois semaines de Tour de Sicile....
J'étais même plutot content de ne pas dépenser une fortune dans le logement qui a la réputation d'être hors de prix. Ma moyenne silicienne entre 50 et 20 est égale a 30 euros la nuit ; il faut avouer qu'en restant 5 jours dans le même appartement, le tarif dégressif aide à minimiser les frais.
J'aurais pu faire 100 euros d'économies sur le poste "Transport" en prenant à l'avance le billet aller retour à l'avance (80 au lieu de 200).
J'aurais pu faire 750 euros d'économies sur le poste "Transport" en prenant un vélo plutôt qu'une superbe voiture. 
P1020604
Mais je ne vais pas jouer au petit Gibus "Si j'aurais su j'aurais pas venu"
Mon petit tableau de dépenses par jour ;
Chambre 30 € 19%
Transport 56 € 35%
Bouffe 50 € 31%
Pot 15 € 9%
Visite 5 € 3%
Divers 5 € 3%

161 € 100%
 
P1020003
J'ai un seul regret..... la fin de mon article sur la brute, le bon et le truand que je répare aujourd'hui en vous donnant le mot philosophique de la fin sur la division du monde en deux...
  et en bonus, une page de pub italienne...
  

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 18:30
P1020114
 
L'Italie est un pays de construction très récente. L'indépendance de Garibaldi a tout juste 150 ans, Je me suis limite au terme « sicilien » plutôt que « italien ». Il paraît que les chtis italiens du nord sont différents des italiens siciliens du sud....
 
Trois semaines est la durée idéale pour faire le tour de la Sicile (hors iles ioniennes) et pour faire pousser mes tifs de 0,7 mm à 2,5 mm.
 
Avec sa chaleur et ses coins désertiques ou on se demande comment l'homme peut y vivre, ce tour de l'ile m'a parfois fait penser, en plus petit, à une autre ile, l'Australie. Il demeure que ces deux bouts du monde n'ont pas la même dimension; on roule surtout en mini en Sicile (la célèbre Fiat 500 et tutti quanti du même acabit)...
 
La Sicile est très sympathique avec un bon rapport activité / kilomètres parcourus. (2100 km en 21 jours)
 
La conduite est assez anarchique, mais moins débridée qu'en Asie. Le premier véhicule qui arrive au carrefour est prioritaire, le stop est globalement presque respecte, et sans sniffer, la ligne blanche est allègrement franchie. Les siciliens sont prudents et ralentissent avant les carrefours. La mode est quand même aux véhicules cabosses devant-derrière et les carrossiers ne sont pas désoccupés...Mieux vaut donc bien s'assurer en louant un véhicule, petit de préférence ; les rues sont particulièrement étroites et les parkings constituent les royaumes des éraflures.
Quand je suis arrivé, j’ignorais si j'allais prendre des bus, le train ou une voiture. Cette dernière option est certainement la meilleure solution car les sites à visiter ou les plages sont parfois à quelques kilomètres des centres villes.
 
J'ai trouvé un comparateur de prix de loueurs de voiture  www.elocationdevoitures.fr . Ça c'est le bon tuyau de mon séjour, et si vous en connaissez un meilleur, n'hésitez pas à m'en faire part que je le glisse dans les liens de mon site.
    P1020192
Le « TOP TIF de Dedelagodasse» des trois meilleurs pays que j'ai visités,
1 – Indonésie
2 – Australie
3 – Cambodge
4 -Philippines
5 – Nouvelle-Zélande
6 – Laos
7 – Italie-Sicile
8 - Vietnam
9 - USA
10 – Thailande
11 – Polynésie française
 
Les 4 Tifs siciliens
- La ville la plus plaisante : Trapani , c'est un bon point d'arrêt pour faire tout le côté ouest de l'ile et les iles Egadi.
- L'expo de Mitoraj dans la vallée des temples d’Agrigente 9jusqu'en novembre 2011)
- La couleur de la mer a la calla Rosa de Favignana (iles Egadi)
- Les mosaïques de la chapelle Palatina à Palerme
  
Les 3 Tifs siciliens
- La balade en bateau au large de la réserve naturelle de Scopelo
- Le coucher de soleil a Sélinonte
- Les mosaïques de la villa romaine Di Casale (même si le soleil tue un peu le spectacle et que le site est petit...c'est une villa...)
- La pointe de Syracuse
- Le nettoyage des carreaux avec du papier journal (parait-il très efficace…) et le pschitt normal
- Le chocolat qui ne fond pas au soleil de Modica
 
Les 2 Tifs siciliens
- Les temples de Ségeste
- Les visites baroques de villes ; Noto, Modica, Ragusa
- La ville balnéaire proche de Palerme, Cefalu
- Le volcan Etna mais surtout l'excursion à l'intérieur d'une coulée de lave ! (ça vaut le coup de prendre un guide)
 
Les Rasoirs siciliens
- La cote est avec ses plages payantes et une urbanisation, de type Cote d'Azur, qui n'est pas trop ma tasse de café. Eh oui, on ne boit pas du thé mais du café en Sicile...en général « serré » et pour boire un expresso français selon les régions, il faut commander un « café américano » ou un « café longo ».  
 
P1020270
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 19:35
     
P1020016
Segesta
 
Bijoux, cailloux, hiboux, genoux, choux....Ce refrain des exceptions de la langue francaise appris par coeur a l'ecole primaire est difficile a maitriser pour l'etranger qui aimerait bien apprendre cette belle langue. En general notre langue est appreciee mais sa complexite en rebute plus d'un.
 
J'ai bien tente un jour d'expliquer a un sicilien qu'un verre pouvait etre vert, comme le raisin vert...J'ai vite abandonne sur le vert, le verre ou le vers de terre ou le vers poetique
 
J'ai commande une « birra ».; une valeur sure et presque internationale proche de la biere ou de la beer anglaise que l'on prononce « bir ».
 
 
P1020143
Selinonte
 
La Sicile recele notamment trois sites de cailloux , Segeste, Selinonte et Agrigento, qui ont commence a etre eriges 2500 ans avant ma visite. Bien qu'uses par les evolutions de l'histoire, ces cailloux sont devenus des bijoux et des sites archeologiques ou les touristes aiment venir s'user les genoux...
 
Il n'y a pas de hibou (sans "X" car au singulier...) et les oeuvres de Mitoraj ,qui sont singulieres ,meritent un "X" qui amuse tous les visiteurs...
 
P1020365
Agrigento et l'expo temporaire de Mitoraj qui rend le site plus vivant
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 11:47

P1020549

L'Atlantic reconstruit a Syracuse

 

Ne soyez pas jaloux (encore un adjectif bien francais qui justifie aupres des etrangers la difficulte d'apprendre cette langue ! la jalousie , jalouse mais pas de jalou ou de jalous....), je ne gagne pas encore 100 000 euros par semaine.

 

C'est simplement le prix a payer pour passer une agreable semaine de vacances sur un yacht, bellisimo yacht ....

 

A 10 sur le bateau, ca baisse deja considerablement le prix .

 

A 100 sur le bateau, cela devient le reve des boats people de luxe.Car a 1300 euros la semaine, on passe quand meme de bonnes vacances !

 

Avez-vous remarque que 100 000 divise par 100 n'est pas egal a 1300 ? En realite j'ai pris en compte les 300 euros de vol low-cost Paris-Syracuse et le transfert aeroport-porto.

 

Je vais racheter ce bateau et me lancer dans le tourisme. Petite precision, les cabines ont l'air conditionne. Et il n'a pas interet de tomber en panne car avec plus de 10 touristes par cabine, la traversee sera chaude !

 

<P1020086Je programme le premier voyage Syracuse-Trapani dans 69 jours. Trapani est une charmante ville presque bourgeoise.Il faut un oeil averti et quelques lumieres locales pour deceler l'ancien "bordelo" du port qui n'est pas d'Amsterdam mais qui a connu ses heures de gloire .

 

 

En discutant avec l'equipage, surtout des francais, j'ai appris qu'il y avait un site web sur le bateau. Surprise, surprise, le bateau que j'ai vu a Syracuse est une reconstruction du celebre "Atlantic" qui a battu le record de la traversee de l'Atlantique en 1903, en 12 jours et 4 heures !


Thu, 12 Aug 2010

 

Legendary yacht Atlantic - originally launched in 1903 - sets sail again

 

Looking down the deck of Atlantic it is impossible not to remain fascinated. The beauty of this strikingly large and slender three mast schooner is overwhelming. 56 meters of impeccably laid teak deck interrupted only by a few lacquered teak deckhouses and skylights and by a partition caused by the characteristic slightly raised aft deck. The raven black high-gloss hull reflects every ripple in the water. And looking up at the three towering masts one senses the enormous power this yacht must have. This mighty schooner left Rotterdam on 23 June and has now finished her sea trials.

 

The builder/owner Ed Kastelein has achieved another milestone in reviving yachting history. After recreating Westward, he has gone even one better in recreating legendary yachts - with the realization of Atlantic.

 

The History

 

The original, designed by William Gardner, was launched on 28 July 1903. No one could have foreseen then that the schooner would gain enduring fame winning the Kaiser's Cup from New York to The Lizard in the spring of 1905, under command of the renowned captain Charlie Barr. It then set the record for the transatlantic crossing at 12 days, 4 hours and 1 minute. A mono-hull record that would stand for 100 years.

 

The schooner was the quintessential cruiser/racer. She could do 17 knots on her steam engine of 400hp, weighing 30 tons including boiler, exclusive fuel. Two generators provided for electricity and she had heating, refrigeration and water heaters. The lobby was executed in marble and the interior was fitted out with the finest mahogany panelling. There were large and luxurious tiled bathrooms (with bath tub) and a large galley.

 

She measures 69.24 meters (227') overall, 56.43 meters (185') over the bows, excluding bowsprit and mizzen boom outboard of respectively 8.76 meters (28'8) and 4.05 meters (13'3). With her beam of 8.85 meters (29') and draft of 5.00 meters (16'5) her displacement is 395 tons. From the different sail plans of the original, the record setting 1905 rig of 1,720m² (18,500 square feet) has been chosen for the recreated yacht.

 

The Re-build

 

Dutchman Ed Kastelein has reincarnated this legendary schooner. The idea had been dismissed as being too much of a premium aspiration into classic yachts, until he sold Eleonora. He started to collect illustrations and publications of the famous original and, assisted by yacht historian John Lammerts van Bueren, copies of dozens of drawings were gathered from various archives in the USA. Doug Peterson has acted as consulting naval architect warrantying the authenticity of the lines and floatation. The hull of the largest racing schooner ever having been rebuild was commissioned in the autumn of 2006.

 

From there Kastelein masterminded and managed the build personally, making this a totally unique project. He is the supervisor, the project manager, the entrepreneur and the owner. Through his lifetime experience in classic yachts and with the build of Zaca a te Moana and Eleonora (Westward) he has formed a team of excellent and talented craftsmen around him. They have accomplished the impressive feat to recreate this 107-year-old glorious yacht as a state of the art superyacht with all the appropriate comfort. Kastelein's engineering philosophy is simple and effective: using the latest technology, without overloading, all the machinery and every system is mounted in a way to allow easy access for maintenance and repairs. And wherever possible back-up systems are foreseen. The deep wine glass shape hull gives her bilge standing headroom over 30 meters length, which makes life for the engineers below actually quite comfortable.

 

Up on deck

 

On deck the new Atlantic obviously misses the retractable exhaust pipe of the steam engine between the foremast and the main mast, but for all features she is just the way she was. For the vast teak deck, builders have taken full advantage of the new fingerjointing technology. All boards are invisibly joined to lengths of 13.20m providing for an incredibly beautiful and uncluttered teak deck. The solid teak deckhouses and skylights are authentical to the original design. All the deck hardware, like the anchor chain stoppers, stanchions, belaying pins and pin rails, has been custom manufactured, using original plans and photographs to ensure the copies are as faithful as possible. There are 36 powerful all bronze custom winches in the style of the bygone days. The immense spars stand almost 45 meters tall. Both the lower and the top masts have been built in alloy, and the booms and gaffs were built in Alaskan Sitka Spruce. The U-shaped cockpit between the helm pedestal and the main deckhouse provides for considerable comfort for the owner and his guest under sail. The cockpit seats twelve and is also perfectly suited for a contemplative nightcap in port.

 

Down below

 

Going below by the companionway in the main deckhouse you enter the small deck saloon. Aft of this is the central switch station, the chart-table, the captain's cabin and one of the guest cabins. The unique atmosphere of the interior is created by the combination of varnished mahogany and light cream panels, colonial style furniture and ubiquitous accents of the époque. The quality of finish achieved by the carpenters and painters is extraordinary.

 

Forward of the main deckhouse the master's suite is located to port. This cabin is furnished with a library and a writing desk. The bathroom features a bath. The other five guest cabins breath the same inviting atmosphere as the master's suite. The flooring is teak and mahogany and the parquet floor exerts its aura in the bathrooms, which are fitted with warm tone greenish marble tops. Amidships is the large full width saloon with a dining table for twelve to starboard and a lounge area to port. The distinct style and 'coziness' of the interior are achieved by a superb selection of upholstery fabrics and extremely tasteful decorations stemming from of the era.

 

The ultra modern galley and pantry is located forward of the main mast extending across the full beam of the yacht. The same overall engineering philosophy applies: functional design with large, easy-to-clean stainless steel surfaces. A few marble and Columbian pine details have been added to create a distinct personality in comparison with professional kitchens ashore. The bow section is reserved for a crew of ten in seven cabins and a spacious crew mess with separate deck access. In terms of space there is no comparison with the old days when 39 crew and officers lived on board all year round.

 

 

Let's hope one day Atlantic will have a crack at beating the time it took the original yacht to cross the Ocean in 1905.

 

P1020550

Syracuse

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 17:35

P1020514

Modica, la ville du chocolat quine fond pas !

 

 

P1020503Nos parents ont connu l'Occupation de la guerre 40 et les Trente glorieuses, soit jusqu'aux années 70.


J'ignore quel nom est donné par les historiens aux 40 années , de 1970 a 2010. Je propose comme nom les Quarante laborieuses ou les années de Désoccupation. Ce dernier terme est la belle traduction italienne de l'horrible maux « chômage ».

 

chomageEn France, si on regarde l'évolution du taux du chômage depuis les années 70, on peut se feliciter de la création en 1981 du pendant du èdu Travail , le Ministère du Temps Libre ; le premier administrant les personnes occupées, le second administrant les personnes désoccupées.

 

Malgré cette perception visionnaire du Président Mitterrand, le pourcentage des gens désoccupés est passé de 5% à 10 % en quarante ans, le Ministère du Temps a été vite désoccupé dès 1983.

 

Aujourd'hui, malgré des effets de communication du « travailler plus pour gagner plus », les statistiques demeurent stables et ennuyent les journalistes. Heureusement, les péripeties du Yoyo des indices boursiers sont arrivées pour ne pas désoccuper les journalistes et les joueurs banquiers des tours infernales de la Defense.

 

Meme désoccupé, on peut s'occuper à plus ou moins de 100 000 euros par semaine et manger au choix des pastas italiennes ou du caviar russe. Mais c'est une autre histoire.

 

P1020504

Une chieso de Modica

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0