Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le curieux aller retour Paris - Auckland
  • : Indonésie Philippines Vietnam Cambodge Laos Thaïlande Australie Nouvelle-Zélande Polynésie Etats-Unis
  • Contact

Rédacteur

  • Dedelagodasse
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...

Recherche

Lien vers les photos

Archives

Geo map

Pages

4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 20:31
Un article historico-bucolique, inspiré par cette merveilleuse chanson moins célèbre que Lili Marleen , l'hymne de la seconde guerre mondiale écrit par un Hans Liep en 1915, un poète amoureux de Lili, la nièce de sa logeuse, et de Marleen, une infirmière.
 
"Where have all the flowers gone? ", où vont les fleurs,  fut écrite pendant la guerre froide  en 1955 par l'américain Peter Seeg ,un musicien américain protestataire qui, comme Marlène Dietrich , fut mis sur la liste noire de la lutte anti-communiste du maccarthysme.
L'occasion pour moi d'introduire mon escapade berlinoise et de redécouvrir l'histoire d'une chanteuse allemande devenue américaine et à défaut de devenir française, avec ses flirts des années 40 avec le père Joseph Kennedy, le fils John Fitzgerald Kennedy et le saint esprit Jean Gabin...
Je pars à la découverte nostalgique des histoires de La seconde guerre mondiale, de La guerre froide ....
Que sont devenues les fleurs du temps qui passe
Que sont devenues les fleurs du temps passé
Les filles les ont coupé elles en ont fait des bouquets
Apprendrons-nous un jour apprendrons-nous jamais

Que sont devenues les filles du temps qui passe
Que sont devenues les filles du temps passé
Elles ont donné leur bouquet aux gars qu'elles rencontraient
Apprendrons-nous un jour apprendrons-nous jamais

Que sont devenus les gars du temps qui passe
Que sont devenus les gars du temps passé
A la guerre ils sont allés à la guerre ils sont tombés
Apprendrons-nous un jour apprendrons-nous jamais

Que sont devenues les fleurs du temps qui passe
Que sont devenues les fleurs du temps passé
Sur les tombes elles ont poussé d'autres filles les vont les couper
Apprendrons-nous un jour apprendrons-nous jamais

« Devant la caserne

Quand le jour s'enfuit,

La vieille lanterne

Soudain s'allume et luit.

C'est dans ce coin-là que le soir

On s'attendait, remplis d'espoir

Tous deux, Lily Marlène. (bis)

Et dans la nuit sombre

Nos corps enlacés

Ne faisaient qu'une ombre

Lorsque je t'embrassais.

Nous échangions ingénument

Joue contre joue bien des serments

Tous deux, Lily Marlène. (bis)

Le temps passe vite

Lorsque l'on est deux !

Hélas on se quitte

Voici le couvre-feu…

Te souviens-tu de nos regrets

Lorsqu'il fallait nous séparer ?

Dis-moi, Lily Marlène ? (bis)

La vieille lanterne

S'allume toujours

Devant la caserne

Lorsque finit le jour

Mais tout me paraît étranger

Aurais-je donc beaucoup changé ?

Dis-moi, Lily Marlène. (bis)

Cette tendre histoire

De nos chers vingt ans

Chante en ma mémoire

Malgré les jours, les ans.

Il me semble entendre ton pas

Et je te serre entre mes bras

Lily… Lily Marlène. (bis) »

 

Partager cet article

Repost0

commentaires