Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le curieux aller retour Paris - Auckland
  • : Indonésie Philippines Vietnam Cambodge Laos Thaïlande Australie Nouvelle-Zélande Polynésie Etats-Unis
  • Contact

Rédacteur

  • Dedelagodasse
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...

Recherche

Lien vers les photos

Archives

Geo map

Pages

11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 09:22

 

Un des interets majeur de ma viree, avec la decouverte et les rencontres, est la presque totale liberte d'action . J'utilise le terme « presque » car je suis plutot un modere . Je n'aime pas trop l'aspect excessif des choses et je ne serai jamais le fan d'un parti politique, religieux, sportif ou d'autres shows business . J'aime trop la vrai bio diversite naturelle.

 

Toute action a un prix et je limite parfois mes activites en pensant au malheureux cote de la finance . J'ai le privilege d'avoir assez economise pour partir sans me poser trop de question pendant un an mais je n'abuse pas de ce privilege.

Je n'ai pas besoin d'une Rollex pour m'indiquer l'heure . Je trouve ma montre vietnamienne en plastique superbe ; elle ne fait pas appareil photo mais indique l'heure parisienne avec ses aiguilles, l'heure locale avec son cadran numerique et possede un reveil pour ne pas rater les avions matinaux.

 

P1130238

Guitare et ukele sur la plage de Tiki village

 

Les rencontres gratuites sur le bord du chemin sont beaucoup plus enrichissantes que celles des hotels 4 etoiles que j'ai visites par curiosite ou par utilite pour utiliser les commodites occidentales .

J'adore le seche-main parfume en tissu que l'on jette dans une poubelle en osier. C'est plus rapide et moins bruyant que le seche-main electrique .

Dans les 2 etoiles, les serviettes en papier ne sont pas parfumes mais on ne distingue pas toujours la poubelle des serviettes de la poubelle des papiers hygieniques des pays ou la tuyauterie n'est pas suffisamment dimensionnee pour absorber le papier.

Dans les 1 etoile, on revient au tissu mais avec un rouleau qui n'est pas fabrique par Rollex et qui accumule les microbes .

Bien souvent, je me lave les mains et les laisse secher naturellement avec parfois la complicite du tissus de mon short. C'est tres hygienique, rapide et super ecologique ; pas de consommation de papier qui pollue l'atmosphere (amis ecolos, je vous invite a visiter une papeterie pour respirer un chlore non iode..), optimisation des lessives avec les detergents pollueurs de l'eau (avec la rarete de l'eau, faire une lessive pour laver des essuis peut faire reflechir...), pas de consommation directe d'electricite .

 

P1130257

La plage du Tiki village vers 17h30

 

Pour terminer ce petit papier sur la liberte, et un baratin qui me permet surtout d'integrer un peu plus de photos a mon blog, je me contente des mots de mon ami Doume a l'annonce de mon depart « ...et quelle liberte ! » . Dix mois apres ce mail, je trouve la liberte encore plus belle .

 

« Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais » disait Oscar Wilde. Pour ne pas regretter ma petite viree, j'ai pris la liberte de prolonger mon sejour polynesien d'une semaine .

 

Balade de noce en pirogue

 

Apres avoir potasse, pendant une journee, tous les itineraires possibles en bateau entre les iles polynesiennes, j'etais heureux d'avoir trouve une solution qui correspondait a mon timing et aux durees de sejours dans chaque ile . Sur le port de Papeete, je n'ai pas trouve les bureaux de toutes les compagnies maritimes. Par curiosite et par hasard, je suis entre dans une agence de voyages fort accueillante et agreable pour savoir ou se trouvent les bureaux des compagnies maritimes . Je suis resorti deux heures plus tard avec un programme plus etoffe, plus optimise avec uniquement des trajets aeriens avec un pass local pas cher qui me permettra de decouvrir toutes les iles vue du ciel.

 

Le roi soleil se couche

 

J'ai fait un choix judicieux. Le lendemain, un des deux ferries qui relient Papeete a Morea s'eventrait dans la passe de Morea (ndlr : les iles sont entourees de barrieres de corail avec des passages etroits pour entrer dans le lagon qu'on appelle « passe »). A priori, le capitaine n'avait pas abuse du ty punch mais s'etait deja fait remarque en accostant au quai un peu trop rapidement. Dommage pour lui et pour les clients de cette liaison quotidienne qui devront patienter 3 semaines que les soudeurs marins reparent la tole froissee.

 

Les cht'is se souviendront du spectacle





 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Morgane 11/05/2009 17:24

Aïe Caramba !!!Encore des photos qui font rêver !!!Je veux te voir avec une belle chemise à fleurs tahitienne et tout bronzé (attention au sommet de ton p'tit crâne !!!) !La bise !

Dedelagodasse 12/05/2009 00:02


oui mais vu que le debit est faible, je selectionne les meilleures photos...Bon courage et a plus
Nana
Bious de Huahine