Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le curieux aller retour Paris - Auckland
  • : Indonésie Philippines Vietnam Cambodge Laos Thaïlande Australie Nouvelle-Zélande Polynésie Etats-Unis
  • Contact

Rédacteur

  • Dedelagodasse
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...

Recherche

Lien vers les photos

Archives

Geo map

Pages

12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 17:07

Il est tres difficile de trouver des journaux francais a Bangkok. Je dois donc me contenter des informations du "net" .
Je vous propose une retrospective en images des premieres dames de France sous la cinquieme Republique. En cinquante ans, je trouve que nous avons fait enormement de progres... L'image de la France est devenue beaucoup plus sexy. Qu'en pensez-vous ?

 

 







Information du net Yahoo du 12 decembre 2008 ;
"Le tribunal de grande instance de Saint-Denis de la Réunion examinera lundi après-midi un référé déposé par les avocats de Carla Bruni-Sarkozy, qui demandent le retrait d'un sac d'une société de vêtements sur lequel figure une photographie de le Première dame de France, nue, datant de 1993 et destinée à l'époque à une campagne de lutte contre le SIDA, a-t-on appris vendredi auprès de Me Thierry Herzog.

L'épouse de Nicolas Sarkozy réclame 125.000 euros de dommages et intérêts qui, si la justice fait droit à cette demande, seront intégralement reversés à une oeuvre caritative, a précisé Me Herzog, avocat de Carla Bruni-Sarkozy.

Sur ces sacs en matière recyclable de la marque de vêtements "Pardon", la photographie de l'ex-mannequin nue, dans une pose s'inspirant du tableau de Georges Seurat "Les poseuses", est détournée par une bulle où l'épouse du chef de l'Etat dit: "Mon mec aurait dû m'acheter du Pardon".

"Carla Bruni-Sarkozy a sur son image un droit exclusif et absolu", a expliqué à l'Associated Press Me Herzog rappelant que cette photographie de Michel Comte, utilisée dans le cadre d'une campagne de lutte contre le SIDA ne pouvait être reproduite sans autorisation.

Me Herzog plaidera ce référé avec son confrère réunionnais, Me Iqbal Akhoun. Les 125.000 euros de préjudice se décomposent en 50.000 euros au titre du préjudice moral et 75.000 euros au titre du préjudice patrimonial.

Ce sac, offert aux clients depuis début décembre, est diffusé à 10.000 exemplaires, à la Réunion.

"C'est un sac qu'on a décidé à l'époque du mariage entre Bruni et Sarkozy" en février dernier, a expliqué à l'Associated Press Peter Mertes, fondateur de la société "Pardon", qui revendique une "marque un peu décalée, un peu rebelle".

Interrogé sur son droit à disposer d'une telle photo, Peter Mertes a observé que Carla Bruni-Sarkozy "est une femme publique quand même, on trouve des photos d'elle partout". "Je n'ai pas demandé à mon équipe créative où ils ont trouvé la photo", a-t-il cependant avoué. Et a ajouté: "A la limite, si le photographe a porté plainte, ça je comprends."

L'enseigne "Pardon" a plusieurs boutiques en métropole comme à Marseille ou à Besançon. Spécialisée dans la provocation, la marque a déjà fait parler d'elle avec les photos jugées suggestives de Miss France 2008 habillée par "Pardon". Dans la foulée, l'enseigne avait mis en vente un tee-shirt représentant un cercueil avec le célèbre chapeau de Geneviève de Fontenay fiché dessus.

Le 5 février dernier, le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris avait accordé respectivement un euro et 60.000 euros de dommages et intérêt à M. Sarkozy et à sa femme. Le couple avait assigné pour atteinte au droit à l'image la compagnie aérienne Ryanair qui avait utilisé une photographie du couple pour une offre promotionnelle de billets.

"Avec Ryanair, toute ma famille peut venir assister à mon mariage", faisait-on dire à la chanteuse, côte à côte avec Nicolas Sarkozy, dans cette publicité parue le 28 janvier dans "Le Parisien". "




Partager cet article

Repost0

commentaires