Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le curieux aller retour Paris - Auckland
  • : Indonésie Philippines Vietnam Cambodge Laos Thaïlande Australie Nouvelle-Zélande Polynésie Etats-Unis
  • Contact

Rédacteur

  • Dedelagodasse
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...

Recherche

Lien vers les photos

Archives

Geo map

Pages

15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 04:03

Travailler donne l'avantage de voyager en business class. Autant dire une grande classe dont je ne me suis pas prive apres une dure journee de travail aux Philippines. La duree d'un vol est identique, les turbulences aussi ; c'est le cote egalitaire du voyage, l'espace temps est commun. Et que vous soyez en business class ou dans le bidonville des airs, si votre avion fait un plongeon fatal, riche ou pauvre, la fin est aussi egalitaire. Mais je vous rassure, je ne suis pas devenu un kamikaze des airs et mon petit Saint Christophe prefere encore faire des plongeons dans la mer que dans lair.

Pour ce qui est de la faim, on mange mieux en business et j'avoue avoir apprecie le petit Macon qui accompagnait mon poisson volant du jour.

Pour ce qui est de l'espace disponible, j'ai trouve un confort similaire a mon trajet Padang-Yogyakarta. Les genoux ne sont pas bloques dans le dos du voisin de devant....Et j'ai essaye toutes les commandes electriques de mon siege a 5+ et 5- boutons; un veritable kamasutra electromecanique !

Je me suis paye ce voyage apres une journee ereintante et deux rendez-vous importants.

- une tournee d'inspection du chantier autoroutier, la renovation du troncon Manille-Batangas. Un veritable delice! Sur 100 kilometres, le chantier est tantot a droite, tantot a gauche, tantot au centre. Nicolas, Segolene et Francois a egalite...Ce n'est pas un champ de mines car il y a peu de guerre aux Philippines, si ce n'est qu'une explication de textes sur la lecture du Coran ou de la Bible dans une petite region, mais la visite de ce patchwork de petits chantiers avec chacun sa methodologie du tout prefabrique au coulage de beton traditionnel m'a bien pris deux heures trois quart. Et je pense que je vais pouvoir decrocher de gros contrats de formation a une de mes specialites favorites, la planification ficelle, une pure tradition francaise qui doit pouvoir s'exporter comme la baguette...


- En fin de journee, j'ai ete faire le point sur la levee des reserves du chantier Nino Aquino International Airport, une realisation francaise d'ADP International, avec un terminal 3 flamboyant qui vient d'ouvrir au public au mois d'aout. La methode de travailler les conduits electriques est anglosaxonne et l'instalation est surdimensionnee a la puissance 100 par rapport aux installations que j'ai pu voir dans les commerces et chez l'habitant. Mais l'aeroport avec la collecte de sa taxe (750 pesos pour l'international) des 11 millions de voyageurs est richissime et peut se payer quelques beaux tubes en acier, des cables electriques de bonnes sections et un carrelage marbre concu pour transformer la plateforme en patinoire geante par temps de pluie; c'est le probleme du beau carrelage, beau, brillant, etincelant sous le soleil, il se transforme a la premiere goute d'eau en piege redoutable.


Apres cette fameuse journee, j'ai bien merite mon titre de VIP pour aller de Saigon a Hanoi. Je n'ai meme pas eu le temps de gouter au plaisir d'attendre lavion dans les lounges reserves aux VIP ou porteurs de cartes bancaires huppees des banques renommees du pays. 

Je suis heureux d'avoir fait mon premier trajet en business class, mais a l'arrivee, j'etais ruine et je n'ai pas pu prendre le taxi a 10$ US. J'ai donc pris un bus a 5000 VND (le Dong vietnamien), qui malgre ses zeros en plus est moins cher que 10, soit environ 0,25 euros. Une belle economie qui me permettra de reprendre un business class quand j'aurai trouve assez d'oseille dans la campagne vietnamienne.

Partager cet article

Repost0

commentaires

francois 22/09/2008 20:03

Il semble qu'à cet instant précis nous sommes connectés!C'est bô la technologie.Salut!

Dedelagodasse 23/09/2008 17:37


Ouias ca marche bien surtout quand il ny a pas de coupure de jus comme ce soir entre 17h et 20h a Dalat! Les viets manque de punch, ils nont que de l´alcool de riz et de l´huile de genoux pour
faire avancer leurs becanes....