Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le curieux aller retour Paris - Auckland
  • : Indonésie Philippines Vietnam Cambodge Laos Thaïlande Australie Nouvelle-Zélande Polynésie Etats-Unis
  • Contact

Rédacteur

  • Dedelagodasse
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...

Recherche

Lien vers les photos

Archives

Geo map

Pages

20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 14:36
Contrairement a la pensee de Descartes, la nature ici n'a pas horreur du vide. La notion de vide joue un rôle fondamental dans la culture asiatique: c'est le vide du vase qui pemet son usage, le vide de l'espace qui permet de se mouvoir. « Sois vide pour pouvoir te remplir » dit Lao Tseu. Et que peut-on en effet apprendre si l'on est deja rempli d'opinions personnelles.Ce culte du vide et de la meditation a permis aux indiens boudhistes de decouvrir, mille avant les europeens et les arabes, le chiffre zero: le vide n'est pas le neant, mais la source de pensees infinies . La physique quantique moderne nous rapproche de cette notion et nous decouvrons qu'il y a tres peu de matiere dans la matiere.

Avec leur monnaie locale, pleine zeros, les indonesiens ont peut-etre atteint une sagesse absolue...Ils donnent l'impression de buller alors qu'ils bossent enormement.

Je n'en suis pas la. Mais ces derniers jours, jai vu plein de bulles...Aucune ne venait de Champagne....toutes venaient de la mer, des petits poissons et des bouteilles a oxygene qui tentent de s'approcher au plus pres de ces petits points multicolores qui restent zen. Les bulles sont donc pleines de vie.
Notamment a Amed, ou avec un simple masque et tuba, on voit plus de poissons qu'en plongeant a 15 metres apres s'etre balance du bateau a Gili Trawanang.

Ici, je n'ai pas de scooter et je ne peux plus papillonner comme avant hier ou j'ai vu toutes les superbes plages et criques de la cote sud lombokaise, dans la region de Kuta, de Gerupuk a Selong Blanak. Hier, j'ai fait le tour de l'ile a pieds apres ma petite plongee matinale. Je suis en forme et j'ai largement battu le record du Routard fatigue qui a fait le tour en 3 heures; j'ai pulverise le temps puisque j'ai mis deux heures sans forcer. Je vais bientôt m'inscrire aux prochains jeux olympiques!

Aujourd'hui, je bulle...et je vais poursuivre la tres interessante lecture de « L'esprit des religions » (editions Milan), connaître les religions pour mieux comprendre les hommes. Ca ne se lit pas lineairement comme un roman mais en boucles cycliques. Je pense que j'arriverai non pas au bout mais a assimiler certaines notions avant mon depart d'Asie. Merci Eric et toutes mes amities aux nantais!

Et en route pour 30 kilometres de cote sauvage !
Kuta ; la plage la plus au vent

Gerupuk ; un petit village de cultivateurs d'algues qui emmenent les surfeurs de l'autre cote de la baie avec leurs sympathiques trimarans.

La plage de Tanjung Alan ; une plage deserte, a cinq minutes du seul hotel construit aujourdhui dans cette zone pre-urbanisee. Cette zone attend que l'aeroport international de lombok soit acheve pour que de nouveaux hotels poussent comme des champignons. Amateurs de nature marine, prenez vite un billet de ferry avant que cet immense projet ne gache un peu le paysage. Moi, je me suis bien marre sur les routes « nickel-chrome » et desertes de cette zone.

La plage de Mawun ; un arc de cercle parfait qui s'ouvre legerement sur l'ocean indien. Autrement dit, une baignoire geante, avec quelques pecheurs a la ligne sur la barriere de corail.
   

La plage de Mawi ; apres 3 kilometres de chemins caillouteux, carrossable en scooter, au milieu de champs de tabac, je decouvre mes premiers surfeurs en action...

La plage de Selong Blanak ; je suis desole mais je n'ai pas pris de photo...mais c'est une excellente plage pour se baigner. Arrive tard vers 17 heures, je n'ai pas pris la chambre dans un bungalow aussi cher que delabre. J'avais envie, apres ce periple sur les routes desertiques, de retrouver la fete du 17 juillet dans le village de Kuta avant que la nuit ne tombe (quelques beaux nids de poules....sur cette route qui sera peut-etre urbanisee en l'an 3000). Aujourd'hui il n'y a que les vaches et les surfeurs pour l'emprunter.


P.S. ;
1)le premier paragraphe est un petit resume du chapitre « Le culte de la pensee/Le culte du vide » du livre de Hesna 
2)les photos sont de Moi et comme d'habitude, vous en avez un peu plus en cherchant Dedelagodasse sur www.flickr.com ou en cliquant sur le bon lien a gauche de l'article!
3)l'article est ecrit sur mon petit pc Asus Eee qui a eu le bonheur de ne pas prendre l'eau sur la plage de Gili! (l'ecran n'a pas grandi et la touche <apostrophe> ne marche toujours pas mais j'essaye de corriger le maximum d'erreur de frappe au cyber...)
4)Apres une petite douche a l'eau de mer, je vais me presser d'aller mettre cela sous presse sur l'internet haut debit de cette ile car cela fait plusieurs jours que je rencontre des liaisons lentes.



Partager cet article

Repost0

commentaires

francois 31/08/2008 20:33

C'est interessant ton site, on apprend des nouvelles de la famille qu'on aurait pas eu par ailleurs! Très fort. Nathalie fait des confitures, Rémi joue a la playsatation, Roxane fait la foire chez une copine. La rentree se prepare avec intensite.Kenavo!

Dedelagodasse 01/09/2008 12:03



Moi je suis alle pique un 100 metres dans une 'cave'. Pas de pinard, que de l'eau fraiche et un petit bain rafraichissant au fond de la grotte de Sagada. Il flotte un peu et le temps est bouche.
Bonnes confitures et consorts. moi je vais essayer de trouver le chef francais qui s'est refugie dans ce bled paume.Kenavo



frederick Alix 20/08/2008 22:10

et bien elles sont prises avec quel ,appareil tes photos alors ?

Dedelagodasse 22/08/2008 13:00


ce sont les photso avant le splash...j'ai toujousr quelques jours de retard quand je publie l'article!