Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le curieux aller retour Paris - Auckland
  • : Indonésie Philippines Vietnam Cambodge Laos Thaïlande Australie Nouvelle-Zélande Polynésie Etats-Unis
  • Contact

Rédacteur

  • Dedelagodasse
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...
  • Juste parti faire le tour du monde pendant 1 an...

Recherche

Lien vers les photos

Archives

Geo map

Pages

18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 12:58

Arrive le 29 juillet a Medan, je prends l'avion pour Jakarta et l'île de Java le 20 juillet en faisant le choix de ne pas faire le trekking de 10 jours  dans l'île de Siberut a la découverte des peuples primitifs, objets de régulières visites touristiques organisées.

Ce n est pas l'aspect zoo qui me rebute, un voyageur est toujours un peu voyeur et le touriste est également regarde un peu comme un animal bizarre ; il y a donc réciprocité et respect.

C'est plutôt une question de timing; je n'avais pas pris en compte les temps de transport assez importants dans les routes montagneuses de Sumatra et je préfère prendre un peu plus de temps a découvrir Java puis Bali et peut être Lombok.

Je n'aurai pas vu non plus la plus grande fleur du monde, la rafflesia près de Bukittinggi, mais j'ai vu de très belles petites fleurs et de très beaux paysages, lieux de vie d'un peuple très humain, chaleureux, cordial, souriant, sympathique, accueillant. ..En un mot extraordinairement gentil.

Il est bien dommage que le visa touristique indonésien ne soit pas supérieur a deux mois...et je dois respecter ma date clé du 26 août sinon mon ami planificateur en chef Jean-Claude va encore ricaner gentiment.

BUKITTINGGI
Apres Bukit Lawang, Bukit Linggi...Bukit signifie montagne. Bukit Lawang (porte d'entrée de la montagne) est un petit village au fond d'une vallée encaisse alors que Bukittinggi (hautes collines) est une ville dans une haute plaine entourée de collines volcaniques de tailles moyennes.

Apres quinze jours de balade dans les campagnes désertées par les touristes, et après le trajet épique en bus, j'ai bien aime retrouver un centre ville assez petit (150000 habitants) pour ne pas être trop bruyante et pas polluée par les engins motorises.

« Un coq ne pond pas d'œuf » dit le dicton minang. Et dans cette région pourtant musulmane, c'est la femme qui régente toute la famille (héritage, transmission du nom, ...). Elle conduit comme une grande la tête du cortège des maries et l'homme se retrouve hébergé chez sa belle-mère avant d'acquérir sa maison sur un terrain cède donne par la belle mère. Conséquence ou pas de cette situation, il semble qu'il existe une diaspora minangkabaus importante a l'étranger.

Le tour du pays en une journée est très intéressant, avec notamment la visite des maisons traditionnelles et ses toits en forme de buffle. Cet animal est adore a Sumatra. il a permis a l'île de gagner un combat historique contre un buffle javanais, enjeu d'une guerre qui opposait les deux îles. L'armée javanaise, mieux préparée et équipée, pouvait légitimement remporter cette guerre qui n'eut pas lieu. Les indonésiens sont vraiment très joueurs et aiment les paris.

Cette étape m'a permit de contribuer, le temps d'une excursion en scooter dans la vallée de Harau, a la pollution et a la destruction de la couche d'ozone. Le dérèglement climatique se ressent également dans cette partie du globe ; les saisons sèches deviennent humides et vice versa. On voit même des affiches a l'aéroport de Medan sur ce sujet sensible de protection de l'environnement. Mais pour passer aux actes, il faudra certainement attendre quelques années encore...

Toujours est-il que le lendemain de mon trek routier, il s'est mis à pleuvoir des cordes plutôt que des cordelettes ; tout baigne donc et il est prudent de ne pas laisser son sac par terre dans les chambres d'hotes situées de pleins pieds au rez-de-chaussée. Les maisons traditionnelles sur pilotis étaient ingénieuses...


MANINJAU
Une nouvelle fois, j'ai profite du folklore local avec 3h1/2 de bus pour parcourir 40 kilomètres.... Cherchez l'erreur...2 heures d'attente pour attendre en cours de route qu'un marche dans un village ne se termine et que le bus ne se remplisse avant d'entamer la descente et ses 44 virages en épingles a cheveux vers le lac Maninjau. Les vues plongeantes sur le lac doivent être sympathiques de jour et par beau temps...Je me suis contente de la vision de l'anneau de lumière en périphérie du lac et d'arriver au son des grillons dans ma chambre d'hote avec accès direct au lac.

J'ai fuis les averses de Bukittinggi pour me retrouver dans la cuvette de Maninjau. Je n'y ai pas vécu une sulfureuse histoire d'O mais une bath histoire d'eau. Apres un super petit déjeuner le jour du marche, j'ai tente, entre trois averses, de battre le record de lenteur pour faire en scooter le tour des 70 kilomètres du lac en 6 heures. Je ne voulais pas vexer le chauffeur de bus de la veille et être en harmonie avec les coutumes locales.

Il faut dire que je me suis arrête dans la sympathique demeure centenaire de l'oncle de Danil a Dangka Btunanggai, le temps de donner un cours de français avec mon guide du routard et d'être invite par ce pêcheur et sa femme a manger la cuisine locale par terre sur un coin de moquette. Je me suis bien tenu et j'ai déguste avec les mains tous les mets du jour.

Le soir, deuxième moment de bonheur, dans l'auberge Rame Café ou j'ai déguste l'excellent bartamak termine a la lumière d'une lampe a huile a la suite de la coupure générale du soir de l'EDF local.

Comme les nuages ne se décidaient pas à quitter les cimes des montagnes, j'ai décide de quitter ces montagnes et les lions qui rodaient depuis deux semaines dans la jungle pour sortir de cette cuvette et rejoindre le soleil et la cote de Padang.

Contrairement au routard j'ai préfère l'étape de Lac Toba, plus calme (moins de voiture et pas de mosquées) et avec un paysage plus vaste.



PADANG et BUNGUS BEACH
Padang n'est paraît-il pas Paname. Et pour fêter la fin des pluies, je suis allé directement à 10 ou 20 kilomètres au sud de la ville de Padang pour piquer ma première tête dans l'océan indien, à Bungus beach.

Un nom très  touristique pour une petite plage avec bungalow donnant d'un cote sur la plage et de l'autre sur une petite route. Ce n'est donc pas un paradis mais cela permet de faire une étape de routard en dehors d'une ville.

Au programme, journée snorkelling et baignade sur les îles de Pagang et Sironjong. Apres une heure de trajet, le moteur toussotant de la pirogue de mer a rendu l'âme.  L'opération poisson s'est transformée en opération pagaye...avec retour au bercail au ralenti. Pour me remonter le moral,  je retiendrai les dires négatifs des routards  qui me précédaient; la petite plage de l'île Sironjong est envahie de détritus de toutes sortes et tous les coraux sont morts.

J'ai passe mon dernier jour a Sumatra dans la petite ville de Padang, une ville de bord de mer comme Rio de Janeiro. Il y a certes une promenade avec des palmiers mais je n'ai eu aucune envie de me baigner....Il n'y avait d'ailleurs aucun baigneur sur cette plage jonchée de détritus avec une mer de couleur plutôt sombre et une odeur  suffisamment nauséabonde (il y a une zone industrielle dans la baie d'a cote) pour s'enfuir vite vers le petit centre ville légèrement pollue et bruyante. On m'a également déconseille de me baigner a Jakarta....Cela doit être la même chose a la puissance dix.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cleirec de vincnnes 25/07/2008 19:47

hey un tit bonjour de lisbonne. Je reviens du sauna.c cho.on smqr bine et on ecrit assi en awerty. salut.On a cherche un web cafe pour finir par le trouver a l hotel tres fort...

Dedelagodasse 27/07/2008 12:41



Le webcafe de l'hotel est certainement plus cher que le cyber du routard mec...et si tu avais un pc portable comme moi, tu pourrais te connecter gratuitement sur le web. Le panard
integral....quand il y a un reseau wifi. Ici c'est plutot rare...

Je suis arrive dans la charmante ville de Yogya apres un sympathique periple en train depuis Bandung. Il n'y a pas de pollution et la ville est la plus agreable d'Indonesie pour le moment.

Hier pause cool dans la ville. J'ai evite les coins touristiques et suis alle lire les journaux a l'alliance francaise.J'ai lu le monde d'il y a une semaine et paris match sur la liiberation
d'ingrid...En sortant de cette maison, j'avais l'impression de me retrouver a l'etranger; c'etait bizarre et sympa. Un petit voyage sans avion ni decalage horaire.
Ensuite pour rester dans le meme registre, j'ai fait un petit tour au Grand Mercure pour y couler un beau bronze dans des chiottes avec air conditionne et tout et tout...

Ce dimanche matin, j'ai croise les hollandais que j'avais vu dans le train deux jours auparavant. Apres la visite du palais du sultan, on a fait un petit tour dans la sorte de medina qui entoure
le palais.
Demain je me decide de visiter Borobodur et Pramanam apres une petite pause hier a lire des journaux francais a l'alliance francaise.Aujourd'hui , j'ai rencontre cet apres midi des francais
que j'avais croise a Bukittinggi et vais faire la visite avec eux. Puis descendre doucement vers Solo, Surabaya pour trouver un operateur sympa pour le mont Bromo.

Vous avez ete visiter l'auarium au moins?

Bons baisers de Yogya



Suzanne 20/07/2008 11:57

Ici Grand-Mère, Morgane et Brieuc en direct du Kéravel, Porspo !Beau temps, avons brillamment réussi connexion à Internet Wifi au bistrot ! Espérons que Grand-Mère renouvellera seule cet exploit...Tout va bien ! Fait beau !Biz

Dedelagodasse 20/07/2008 15:43


C'etait bien la peine que Morgane critique les coins les plus recules de France dans son blog!
Porpo est a la pointe de Bretagne et a la pointe de la technologie!
Bises


Morgane 19/07/2008 14:41

Salut vieil oncle !Je t'avoue que j'ai pas le temps de lire toutes tes péripéties, parce que j'ai enfin trouvé un accès Internet à Porspo !Ravie de voir que personne ne t'a mangé !Moi j'ai noyé personne, et j'essaye de brancher Gran-Mère sur le Wifi à Porspo. On va tester ton spot à la Gard Sign ce soir !Biz

Dedelagodasse 19/07/2008 20:10



J'ai vu ton blog. Sympa.Vous ferez coucou aux maquereaux du coin et soufflerez assez fort dans la corne que je puisse l'entendre de Jakarta. C'est pas evident car le bruit des motos et des
bagnoles est tuant. Je ne vais pas rester longtemps ;2 nuits le temps de trouver un vol qui a ete annule entre Manille et Hanoi. Il y a pleins d'agences de voyages dans le coin routards.
Sinon je me suis balade un peu dans cette immense ville bien polluee (impressionnant nuage roux dans la rue)> Demain je vais aller voir le quartier des poissons et prendre un billet de train
pour Bogor a 60 km au sud de Jakarta.
Ce soir, je suis alle dans le "Manchester Cafe bar" ; extraordinnaire machine a pub pour que les indonesiens achete des tee shirt du club. L'entree est a 60000 Rp soit 6 euros - tres cher car la
biere,deja chere, est a 20000Rp. Et il y a une musique rock a fond : la seule chose a faire est d'ecouter la musique ou le groupe, regarder les supers films de pub dedies aux Champions du club de
foot et...consommer encore a 60000Rp la biere.
Comme j'etais un peu fatigue, je n'ai bu et rentre me coucher encheckant mes msgs; ici la vie tourne 24/24! ca me change un peu de Sumatra et on trouve des pc modernes!
J'espere que tout va bene a Porspo et que tu aura reussi a connecter le pc sur le wifi du voisin...
Bises a toute la famille
Andre